CONGO/FONCTION-PUBLIQUE:REFORMER L’ADMINISTRATION PUBLIQUE EN VUE DE L’ADAPTER A LA MODERNITE 

BRAZZAVILLE, 30 AOUT  (ACI) –  Le nouveau Vice-Premier ministre chargé de la fonction publique, de la réforme de l’Etat, du travail et de la sécurité sociale,  M. Firmin Ayessa,  a  invité,   le 29  août à Brazzaville, les cadres et agents sous tutelle  à «réformer l’Etat, réformer l’administration publique en vue de l’adapter  à la modernité».Ministes Ayessa et Bininga au milieu

                             Les ministres Ayessa et Bininga au milieu

           «Il nous faut moderniser la fonction publique, il va falloir que nous modernisions notre fonction publique de sorte qu’il y règne de nouveau la discipline et la rigueur», a indiqué M. Ayessa, lors de la passation de service avec le ministre de la fonction publique sortant, M. Ange Aimé Bininga.

«Dans le pays, ces dernières années, nous avons beaucoup parlé de la réforme de l’Etat, de la réforme de l’administration publique, mais nos vœux se sont transformés en de simples slogans», a-t-il regretté. «Peut-être nous avons manqué de volonté politique, de courage aussi à franchir le Rubicon  parce que ces chantiers sont importants, des chantiers vastes, immenses, ils sont également sensibles. C’est peut-être  cela qui a freiné la volonté d’ensemble,  le courage d’ensemble», a-t-il dit.

Le ministre Ayessa, qui a encouragé son prédécesseur pour le travail abattu au niveau de ce ministère, a dit que  «c’est grâce à vous, qu’il y a un chantier important à la fonction publique». «Je vous félicite pour ce chantier et je m’appuierai sur vous,  sur les cadres et agents que vous m’avez légués pour assurer la permanence de cette maison».

Le ministre Bininga passant le temoin au ministre Ayessa

                             Les deux ministres passants le témoin

Pour sa part, le ministre sortant, M. Bininga a présenté à cette cérémonie, la situation du ministère à son successeur dans un rapport y relatif. Il a également procédé à la démonstration de l’application du système intégré de gestion des agents civils de l’Etat ainsi que du portail Web du ministère.

«Nous sommes rassurés que ça soit du côté de la fonction publique et du côté de la réforme de l’Etat beaucoup des choses vont se faire», a dit M. Bininga qui a expliqué qu’au niveau de la fonction publique,  le recensement a été achevé  et a permis de disposer d’un fichier pour la gestion des ressources  humaines  de l’Etat.

Concernant la réforme de l’Etat, il a fait savoir qu’ils ont souffert longtemps d’un défaut de leadership car en réalité, la mission étant transversale, impliquant l’ensemble des membres du gouvernement. «Nous pensons que c’est une bonne occasion de la réforme de l’Etat de prendre la résolution dans notre pays»,    a-t-il affirmé.  (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *