CONGO/CULTURE : OUVRIR DE NOUVELLES PORTES AUX ARTISTES

BRAZZAVILLE, 04 SEPT (ACI) – La contributrice et commissaire d’exposition française, Mme Domitille Bertrand, a déclaré, le 2 septembre à Brazzaville, que l’atelier organisé par les Ateliers SAHM a pour objectif d’ouvrir de nouvelles portes aux artistes, car ces derniers sont confrontés à beaucoup de difficultés et dépourvus de repères susceptibles de les aider à mieux promouvoir leur carrière et leurs œuvres.

Mme Domitille Bertrand a fait cette déclaration au cours d’une interview qu’elle a accordée à l’Agence Congolaise d’Information (ACI), à l’issue d’une communication avec des artistes de divers horizons, venus participer du 1er au 23 septembre à Brazzaville à la 6ème édition de la Rencontre Internationale de l’Art Contemporain (RIAC), organisée cette année sur le thème «Je te présente ma ville».

«L’objectif de cet atelier est d’être assez pratique. Il s’agit de donner des ouvertures et des repères aux artistes dans la façon de fixer les prix des œuvres et de concevoir les projets, afin de savoir ce qu’on a le droit de faire, ce qu’on n’a pas le droit de faire et comment construire sa crédibilité», a-t-elle fait savoir.

Au cours de la communication, Mme Domitille Bertrand a instruit les artistes sur plusieurs repères. Entre autres enseignements, figure la manière de préparer un événement, de concevoir un communiqué, un dossier de presse et un porte-folio. Elle les a exhortés à visiter les galeries et les expositions, à répertorier et à photographier leurs œuvres pour mieux les cataloguer, à produire des travaux cohérents et à toujours adopter une démarche artistique qui consiste à faire évoluer le travail.

Mme Domitille Bertrand a commencé à s’intéresser à la peinture dès le jeune âge. Elle a fait l’Institut des Carrières Artistiques (ICART). A partir de 2008, elle a commencé à travailler à la promotion de l’art pictural. Elle est la fondatrice de la société de communication appelée «Develop’on», et de «Because Art Is», deux organisations qui œuvrent à faire avancer les artistes. Elle avait concouru à l’animation de l’association «Donne-moi de l’art», dont l’objectif était de soutenir les porteurs de projets. En mai 2016, elle a été commissaire d’exposition à la Biennale Dak’Art, une exposition internationale dénommée «Présences», organisée au Sénégal, qu’elle a coproduite vie sa société Develop’on. (ACI) Benjamin MANKEDI  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *