LIBYE/CRISE:TENUE EN DECEMBRE PROCHAIN D’UNE CONFERENCE SUR LA RECONCILIATION NATIONALE

BRAZZAVILLE, 11 SEPT (ACI) – Une conférence de réconciliation nationale sur la Libye se tiendra en décembre prochain à Addis Abeba en Ethiopie, au siège de l’Union Africaine (UA), a annoncé le communiqué final publié à l’issue de la 4ème réunion du Comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, tenue le 9 septembre dernier à Brazzaville.

           Le communiqué final lu par le ministre congolais des affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, M. Jean Claude Gakosso, a exhorté les membres de deux comités de dialogue a exploré les voies et moyens les meilleurs pour le succès du forum inter-libyen de réconciliation nationale, pour une paix durable en Libye, pays secoué par une guerre fratricide.

  Les participants à cette 4ème  réunion se sont prononcés pour la tenue également de la réunion du Quartet devant précéder la conférence sur la réconciliation en Libye.  Le comité a récusé, selon le communiqué final, la solution militaire, tout en saluant l’engagement de toutes les parties prenantes libyennes, et souhaité la poursuite des efforts en vue de promouvoir une solution politique durable à la crise en Libye.

  Les membres du comité de haut niveau ont exprimé leur profonde préoccupation concernant la situation humanitaire et sécuritaire dégradante qui prévaut en Libye. Le comité s’est préoccupé également de la situation sécuritaire, notamment les défis du terrorisme et ses liens avec les réseaux criminels, y compris le trafic des êtres humains, a relevé le communiqué final.

  De même, les membres du comité, saluant l’engagement du secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Gutteres, ont encouragé son représentant spécial à poursuivre ses efforts en étroite coordination avec l’UA en vue du retour de la paix, de l’unité, de l’intégrité nationale de la Libye et de la réconciliation de toutes les forces politiques et sociales du pays.

  Le comité, précise le communiqué final, a réaffirmé sa détermination à raffermir et dynamiser davantage son action en faveur de la paix et de la réconciliation nationale en Libye et promouvoir la tenue des élections démocratiques, crédibles et régulières. Cette réunion a réuni trois chefs d’Etat africains ; des représentants des chefs d’Etat et de gouvernement, de l’ONU, de l’UA, de l’UE et de la Ligue arabe. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *