UA/LIBYE:LES LIBYENS APPELES A SE SURPASSER POUR UNE VERITABLE RECONCILIATION

BRAZZAVILLE, 11 SEPT (ACI) – Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), M. Moussa Faki Mahamat, a appelé le 9 septembre à Brazzaville, les Libyens à se surpasser, à privilégier l’intérêt du pays pour aboutir à une véritable réconciliation en Libye. 

           Intervenant à la 4ème réunion du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, M. Moussa Faki Mahamat a invité les différents acteurs impliqués dans la crise à saisir l’opportunité qui leur est offerte à travers cette réunion, afin de sortir de cette situation qui dépasse les frontières.

  La guerre de la Libye a gagné les pays limitrophes qui subissent des conséquences énormes, a-t-il indiqué, citant, entre autres, le trafic des êtres humains, des stupéfiants et autres, produits liés à la drogue, des armes de guerre et l’immigration clandestine.

  Selon lui, l’UA, les pays de la Ligue arabe, l’ONU et l’UE, ainsi que les autres partenaires, font tout pour sortir la Libye de l’ornière. Les Libyens eux-mêmes, a-t-il dit, doivent se surpasser pour saisir l’occasion qui leur est offerte, en bannissant leurs divergences pour que triomphent la démocratie, la paix, le bien-être des populations, le développement, etc.

  Tout en dénonçant le dictat qu’imposent les groupes armés aux populations fatiguées de cette guerre, il a indiqué que la crise en Libye interpelle tout le monde, et tous les efforts doivent être concentrés sur sa résolution pour le bonheur du peuple de la Libye. Il a invité les Libyens au dialogue, tout en félicitant les différents groupes rivaux pour avoir accepté de prendre part à cette réunion.

  Il a également félicité le Président congolais pour ses efforts dans la recherche des solutions pérennes à la crise libyenne. «Le Congo et la Libye ont beaucoup donné et ont toujours brillé par leur panafricanisme», a reconnu M. Moussa Faki Mahamat dans son intervention devant les Présidents sud-africain, M. Jacob Zuma ; congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso et nigérien, M. Mahamadou Issoufou, ainsi qu’en présence du représentant de l’ONU pour la Libye, M. Ghassan Salamé et des représentants des différents groupes libyens. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *