CONGO/SANTE : LE COMITE PROVISOIRE DE CRISE SOUHAITE INDEXER LE CHU-B A LA FONCTION PUBLIQUE

BRAZZAVILLE, 20 SEPT (ACI) – Les fonctionnaires du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU-B), affiliés au comité provisoire de crise ont souhaité, le 19 septembre à Brazzaville, que leur structure soit indexée à la fonction publique afin que le paiement de leurs salaires se fasse simultanément.

           «Je ne comprends pas en tant que fils de ce pays, si l’Etat paye les fonctionnaires, il devra payer tout le monde ! S’il y a une crise, elle est générale pour tous les congolais», a expliqué le Dr. Mobengo lors d’une réunion avec les travailleurs de cet hôpital, déplorant le fait que la direction générale leur interdit les locaux pour se réunir.

Faisant le point de leurs situations notamment celles de la CNSS, les institutions bancaires ; l’application  des recommandations d’audit au CHU-B réalisé de 2013-2015, le Dr Mobengo a signifié qu’il y a quelques avancées sur certains points énumérés dans le cahier de charge. Il a fait savoir à l’ensemble des travailleurs présents à cette réunion que la direction générale ne reconnait que l’intersyndical et non le comité provisoire de crise.

A propos des recommandations de l’audit, ces travailleurs ont décrié le fait qu’elles ne sont observées.

Selon lui, la mise en place de ce comité fait suite  au refus de communication des responsables de l’intersyndical avec les travailleurs du CHU-B. «Notre comité a pris la décision  de lutter pour les droits sociaux des travailleurs dans l’ordre et la légalité conformément au code de travail», a conclu le Dr Mobengo.

La rencontre entre le comité provisoire de crise du CHU-B et la direction générale de cette structure est prévue pour ce 20 septembre, a-t-on appris de source hospitalière. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *