CONGO/SOCIETE: REDUIRE LA STIGMATISATION DES PVVIH

 

BRAZZAVILLE, 22 SEPT (ACI) – Le Réseau National des Associations des Positifs  du Congo (RENAPC), présidé par Mme Valérie Maba, a animé le 19 septembre à Brazzaville, une journée de sensibilisation des officiers de Police sur la stigmatisation, la discrimination et les violences liées au VIH et Sida auprès des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) et des autres populations cibles.

S’adressant aux participants  à cette journée d’information et de sensibilisation de la Police, le Dr Axel Gilins  Aloumba a, au nom du directeur général de l’Epidémiologie et de la lutte contre la maladie (DGLEM),  rappelé que l’infection à VIH/Sida constitue un problème de santé publique au Congo.

«Au bout de rois décennie de ravages et de rames, plusieurs approches se sont relevées être indispensables pour une lutte efficace  tant au plan préventif que curatif. La lutte contre la stigmatisation  et la discrimination à l’endroit des PVIH est l’une d’entre elles. Elle constitue un aspect non négligeable de lutte contre cette pandémie dont les conséquences  de la marginalisation sont lourdes», a fait savoir le Dr  Aloumba.

Pour sa part, la présidente  du Renapc a souligné que cet atelier constitue le fondement d’une démarche pour lutter efficacement contre la stigmatisation, la discrimination  et la violence que vivent les populations clés.

«Ces trois concepts tels que définis, ne permettent au Congo d’atteindre les objectifs fixés par l’ONUSIDA en 2014, appelant les pays pour que 90% des personnes qui se savent séropositives, reçoivent  un traitement antirétroviral  et 90% des personnes sous traitement ARV ont une charge indétectable à l’an 2020», a fait remarquer le RENAPC.

Organisé en partenariat avec AAISC/AMSCO, cette thématique, au profit de 25 officiers de la Police nationale, a eu pour objectifs entre autres, contribuer à la réduction de la morbidité et la mortalité de l’infection à VIH/Sida au Congo, sensibiliser les Policiers sur l’application de la loi n° 30-2011 du 3juin 2011, portant création des PVIH ainsi que la promotion du guide de vulgarisation sur les droits et devoirs des personnes séropositives (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *