BRAZZAVILLE, 29 SEPT (ACI) – Les participants au 7ème atelier régional des gestionnaires de formation et des ressources humaines des administrations des douanes de l’Afrique Occidentale et Centrale tenu du 25 au 27 septembre à Brazzaville, ont entre autres  recommandé d’impliquer davantage les gestionnaires de la formation et des ressources humaines dans l’exercice d’auto-évaluation du plan stratégique régional.

           Cette réunion a été inscrite dans l’agenda des activités de la région OMD-AOC avec la participation de douze administrations membres de la Région du secrétariat de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), du Bureau Régional de Renforcement des Capacités (BRRC), des Centres Régionaux de Formation de Ouagadougou et de Brazzaville.

Dans leurs recommandations, les participants ont également demandé aux administrations des douanes de la région d’assurer la formation initiale des nouveaux agents sur les fondamentaux de la fonction douanière selon l’approche compétence au BRRC ; de s’approprier la stratégie régionale de formation, le document élaboré par l’OMD et de l’adapter à l’environnement local afin d’en faire une stratégie régionale de formation.

A la vice-présidence, ils ont recommandé d’insérer à l’ordre du jour de la conférence des directeurs généraux, la thématique de la valorisation de la fonction Ressource Humaine dans les administrations douanières ; d’adresser une demande officielle d’assistance dans le cadre du projet MADAO au secrétariat général de l’OMD pour les administrations qui n’ont pas encore bénéficié de cette assistance.

A la vice-présidence et au BRRC, d’ajouter deux jours à la rencontre des gestionnaires des ressources humaines pour le renforcement des capacités des gestionnaires des ressources humaines. Au secrétariat de l’OMD, d’apporter une assistance à la mise en place de la plateforme e-learning dans les administrations ayant une stratégie de formation.

Au Bureau Régional de Renforcement des Capacités, d’indiquer la date butoir aux administrations pour l’instauration des mécanismes internes favorisant l’éthique de la bonne gouvernance et l’esprit de corps. Aux Centre Régionaux de Formation, de renforcer la collaboration avec le secrétariat du programme MADAO afin de s’impliquer davantage dans les activités de renforcement des capacités dans les régions.

Dans son discours de clôture, le directeur de cabinet du ministre des finances et du budget, M. Emmanuel Akouala-Mpan, a indiqué que les administrations douanières se doivent d’être les locomotives du changement et du développement, eu égard aux nombreux défis qui les interpellent, également aux menaces multiformes auxquelles elles se doivent de faire face pour mieux sécuriser, au quotidien, l’environnement économique et social.

Par ailleurs, il a souhaité que toutes les recommandations soient effectivement suivies d’effet par une bonne vulgarisation au sein des administrations respectives et un suivi régulier de leur état d’exécution. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *