CONGO/RECHERCHE SCIENTIQUE : LE MINISTRE S’ENGAGE A SOUTENIR LES CHERCHEURS CONGOLAIS

BRAZZAVILLE, 29 SEPT – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a promis, le 26 septembre dernier à Brazzaville, de créer les conditions pour soutenir les initiatives des chercheurs congolais et faire leur promotion pour montrer leur savoir-faire.

           Recevant en audience le directeur manager de la Société 3Hommes Energy, M. Rufin Eugène Onzé, promoteur d’une société congolaise spécialisée dans la production des luminaires LED «made in Congo», venu solliciter l’appui du ministère pour la promotion  de ces produits, M. Coussoud-Mavoungou lui a exprimé son soutien.

«C’est une obligation de vous accompagner dans le champ d’application qui est le nôtre. Mes portes sont véritablement ouvertes vis-à-vis de vous et s’il y a des portes que vous considérez comme étant fermées, notez que je suis tenu de les ouvrir pour vous», a-t-il fait savoir, s’engageant à trouver de la consommation électrique à moindre coût. Il a promis de mettre cette société en contact avec des structures étatiques.

  3 Hommes Energy est une société Congolaise d’énergie, engagée dans la protection de l’environnement.  Cette société produit des luminaires écologiques à faible consommation d’énergie et à moindre coût pour la population africaine, conformément à l’objectif de la COP 21 de Paris (France) qui fixe la limitation du réchauffement mondial entre 1,5°C et 2°C d’ici 2100.

3 Hommes Energy produit des ampoules dont la particularité est d’éclairer jusqu’aux baisses de tension considérables. Elles ont une puissance de 7 watts. Ce sont des ampoules faites en matière plastique, antichoc avec un allumage instantané et faciles à installer. Elles sont extrêmement légères en raison de l’absence du transformateur. C’est de la technologie LED qui dure en moyenne cinq ans.

La société 3Hommes Energy est installée au Congo depuis 10 ans. Elle possède un centre de recherche et de développement, une école de formation, une base de données technologiques qu’elle exploite et un curricula de formation. A ce jour, cette société a déjà formé 50 jeunes en électricité associée à la technologie électronique. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *