CONGO/ALLEMAGNE: KLAUS PETER SCHICK RECONNAIT L’IMPLICATION DU PAYS DANS LE CONTINENT

BRAZZAVILLE, 04 OCT (ACI) – L’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Congo, M. Klaus Peter Schick, a reconnu  le 2 octobre à Brazzaville, l’implication de manière résolue et sans relâche du Président congolais, M. Denis Sassou-NGuesso, dans la résolution des différentes crises  enregistrées en Afrique, notamment en Libye, en République Démocratique du Congo (RDC), au Burundi et au Soudan du Sud.

  «Nous avons un grand respect pour ces efforts  de médiation et nous les saluons, parce que c’est d’abord aux africains de résoudre les problèmes africains. Nous soutenons de tels efforts déployés par la République du Congo et nous espérons qu’ils vont aboutir à ramener  la  paix dans les  pays concernés», a déclaré M. Schick.

  Cependant, il a reconnu que le Congo traverse actuellement une grave crise économique. Les changements introduits par la nouvelle  constitution, notamment la mise en place des nouvelles institutions, la marche résolue vers les réformes, annoncées à plusieurs reprises par le Chef de l’Etat, la rupture avec certaines pratiques du passées, la rigueur et la diversification de l’économie vont faciliter le retour à une croissance économique et à un avenir prometteur.

   L’opinion internationale et nationale a tendance à trop parler de la crise économique si bien que les énormes atouts et le potentiel du Congo risquent d’être oubliés, a fait savoir le diplomate allemand.

  Par ailleurs, il a souligné que le Congo est parmi les pays les plus actifs à combattre de façon active les effets du changement climatique. A Brazzaville, circule des bus et taxis électriques avec zéro émission, quelque chose qui se fait encore attendre y compris l’Allemagne.

  Dans ce cadre, il a parlé de la Commission climat pour le Bassin du Congo, notamment au Fonds pour l’économie verte et au Fonds bleu pour le Bassin du Congo, lancé par le Président Denis Sassou-N’Guesso le 9 mars dernier à Oyo.  Il s’agit également de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique COP23 qui se tiendra, du 6 au 17 novembre à Bonn en Allemagne, et à laquelle la République du Congo va participer au plus haut niveau.

  «Si je suis bien informé, la COP23 va être l’endroit et la tribune la plus appropriée pour présenter les activités déjà réalisées et encore à réaliser dans le cadre de l’opérationnalisation de la Commission climat pour le Bassin du Congo», a-t-il rappelé.

  Par ailleurs, M. Klaus Peter Schick a aussi salué les efforts récents des différents acteurs de l’Etat et de la société civile pour arriver à une sortie de crise dans le département du Pool. Avec le retour de la paix dans ce département stratégique pour le développement du pays, une sortie rapide et heureuse de la crise économique sera plus facile et permettra le retour des citoyens qui ont fui les combats, a signifié le diplomate allemand.

  Dans sa volonté de contribuer à la diversification de l’économie congolaise, l’ambassade avec le peu de moyens financiers à sa disposition a subventionné au courant de l’année un nombre de petits projets surtout au profit des petits agriculteurs dans le pays.

  A Berlin, a noté Klaus Peter Schick, l’attention est marquée sur ce qui se passe au Congo et, il a été constaté que les dernières élections législatives, locales et sénatoriales se sont bien déroulées dans le calme. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *