CONGO/MUSIQUE:«LE FOU DE LA SCENE», UN SPECTACLE POUR PROMOUVOIR L’ALBUM «WETI, WETI»

BRAZZAVILLE, 04 OCT (ACI) – La compagnie de musique congolaise, «Fleuve Congo», promotrice d’un genre musical associant technologie électronique et rythmes traditionnels, a livré, le 30 septembre à Brazzaville, un spectacle dénommé «Le fou de la scène», dans l’objectif non seulement d’inscrire son nom dans l’univers musical du Congo, mais aussi de promouvoir son album intitulé «Weti, Weti».

           Débuté par un générique de percussions créé par l’artiste fondateur du groupe, M. Marie Georges Banzouzi Samba alias «Magnum», le concert s’est poursuivi avec des créations hybrides dans lesquelles se sont côtoyés et mêlés des rythmes d’Afrique, des Caraïbes, d’Amérique latine et de l’Occident.

  Au nombre de ces rythmes figurent le Wara du Congo, le Muntuashi de la République Démocratique du Congo (RDC), le Compa, le Zouk et Calypso des Caraïbes, la Salsa d’Amérique latine, et le rap, cette musique urbaine d’origine occidentale.

  Au total 12 chansons, entre autres, «Banga makambo», «Mbongui», «Bonganga» et «Ngoma», ont constitué le répertoire que «Fleuve Congo» a exécuté devant un public clairsemé, de temps en temps galvanisé par la prestation des onze artistes talentueux, parmi lesquels Marie Georges «Magnum» (Percussions et chant), Press Mayindou (guitare solo), Urbain Makoumbou (guitare basse), Paraclet Nzila et Sam Love (clavier), Chris (batterie), Resh Bat, Johess Mayindou et Chrishna Mberi(chœur).

  S’agissant de la faible affluence du public, l’artiste et responsable du groupe, M. Banzouzi Samba alias Magnum, a indiqué que n’ayant pas pu disposer de moyens financiers conséquents, «Fleuve Congo» n’a pas eu d’autres choix que de jeter son dévolu sur l’affiche et le bouche à oreille pour annoncer ledit concert et communiquer autour.

  La compagnie «Fleuve Congo» est un groupe de percussions. Elle a été créée en 2010, à l’initiative de M. Marie Georges Banzouzi Samba. Outre les percussionnistes, les chanteurs et autres musiciens, elle compte aussi des danseurs, parmi lesquels les talentueux Odette Ghaba et Crépin Biboussi «Mounkanga».

  L’album «Weti Weti» sorti en 2017 est le premier produit de cette compagnie. Il comporte cinq titres, entre autres «Tumunaku Brazza», «Mbongui» et «Ngoma». (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *