POOL/CRISE:DES PISTES DE SOLUTIONS POUR LA SITUATION SECURITAIRE DANS LE DEPARTEMENT

BRAZZAVILLE, 04 OCT (ACI)  – Le Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso,a invité, le 3 octobre à Brazzaville, «les jeunes égarés» du Pool de sortir des forêts, mais avec leurs armes pour éviter toute récidive.

Denis Sassou-N'Guesso devant les notabilités du Pool
                                             Denis Sassou-N’Guesso devant les notabilités du Pool

           «Ils ne risqueront rien, c’est la parole du président» qui a réconforté les sages et notabilités du Pool, au cours d’une audience qu’il a accordée, à leur demande.

           Au sujet du problème humanitaire et sécuritaire, le Président Denis Sassou-N’Guesso a rassuré les notables et les sages que le gouvernement fait ce qu’il peut, pour soulager tant soit peu la détresse des populations du Pool ; mais le mieux pour lui « serait que dans les délais les plus courts que les populations regagnent leurs villages».

Le Chef de l’Etat a annoncé que la réflexion sur la résolution de la crise du Pool est en cours, car des instructions avaient été données au gouvernement pour que les conditions soient créées pour une sortie de ces jeunes en perdition dans le Pool.

«Je n’ai aucun papier, parce que je veux vous parler simplement et directement, avec mon cœur», a-t-il prévenu, avant de rappeler qu’il avait «déjà  lancé cet appel  à toute personne de bonne volonté, en vue de la résolution de ce problème sécuritaire et humanitaire. Je ne dis pas problème politique», a-t-il insisté. Pour lui, ces rappels sont un diagnostic sans lequel le mal ne peut être guéri. «… on ne peut pas guérir un mal sans avoir posé le diagnostic».

Les notables et sages du Pool au palais du peuple
                                         Les notables et sages du Pool au palais du peuple

  De son côté, M.Paul Ngoma qui s’est exprimé au nom des notabilités du département a, notamment, transmis le message du Roi de Mbé aux jeunes égarés : «Déposer les armes», parce que celui qui «s’opposera à ce message s’exposera au Nkwembalé», a-t-il martelé.

L’Évêque de Kinkala, Mgr Louis Portela Mbuyu dans son intervention a dit que la situation que traverse cette partie du Congo interpelle toutes les bonnes volontés. Appelant au pardon et à la réconciliation, l’évêque de Kinkala a déclaré que «la paix s’affirme par la paix qui elle n’est pas séparable de la justice. Il se pose dans le Pool deux problèmes urgents qui sont d’ordre sécuritaire et humanitaire», a-t-il affirmé.

Prenant la parole, les sages du Pool se sont engagés à œuvrer aux côtés du Président de la République pour ramener la paix durable dans leur département. «Nous sommes disponibles et engagés pour ce but», ont déclaré, par la voix de Dominique Loubassou qui a énuméré les recommandations issues de leur réunion du 23 septembre 2017 à Kinkala. (ACI)

.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *