RDC/RELIGION:L’EVANGELISTE INTERNATIONAL PAPA OLANGI DECEDE EN AFRIQUE DU SUD

BRAZZAVILLE, 04 OCT (ACI) – L’évangéliste international et directeur général du Centre Péniel Mondial (CPM) au sein du Ministère Chrétien du Combat Spirituel (MCCS),  Joseph Olangi Onasambi, affectueusement appelé Papa Olangi est décédé, le 1er octobre dernier, en Afrique du Sud.

           Cette information annoncée au culte d’adoration par un disciple du CPM, a sonnée comme un coup de massue aux oreilles du peuple de Dieu, après les explications sur les circonstances de sa mort.

  Voyant l’affliction des chrétiens combattants à travers la chaine de télévision du MCCS dénommée le Chemin, la Vérité et la Vie (CVV), la servante de Dieu, Maman Elisabeth Olangi Wosho, épouse de l’évangéliste international, a exhorté l’Assemblée de ne pas pleurer comme de coutume, mais plutôt le faire dans l’adoration et la louange.

  Pour fortifier le peuple de Dieu, elle s’est inspirée du passage de 2 Corinthiens 5 : 9-10 qui stipule «c’est pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréable, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions. Car, il faut tous comparaitre devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu’il aura fait, étant dans son corps».

  Papa Olangi fut ingénieur à la Société Nationale d’Electricité (SNEL) de la RDC, avant de démissionner et  de se consacrer entièrement à l’œuvre de Dieu, aux côtés de son épouse qui avait eu la révélation, après huit ans de prière, sur l’explication de la coutume en Afrique. Une année après, elle a créé la Communauté Internationale des Femmes Messagères de Christ (CIFMC) puis le CPM et la Jeunesse Chrétienne Combattante.

  Né à Lodja en 1948, Papa Olangi laisse sept enfants, plusieurs petits-fils et petites filles. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *