CEEAC-CATASTROPHES:LES ETATS APPELES A INSCRIRE LA REDUCTION DES RISQUES COMME PRIORITE

BRAZZAVILLE, 11 OCT (ACI) – La ministre de l’économie forestière, Mme Rosalie Matondo, a appelé le 10 octobre à Brazzaville, les Etats membres de la CEEAC à inscrire la réduction des risques des catastrophes aux plans économique, social et environnemental, afin d’assurer la promotion d’une culture de prévention.

Mme Matondo a lancé cet appel à la 6ème plateforme d’Afrique Centrale pour la réduction des risques de catastrophes, tenue du 10 au 13 octobre à Brazzaville, pour la mise en œuvre du cadre de Sendai et du nouveau programme Africain sur la RRC dans cette sous-région.

A cette occasion, la ministre a rappelé aux participants que les facteurs à l’origine des catastrophes sont entre autres les pratiques extractives non durables et la croissance démographique fulgurante. A cet effet, elle a demandé aux Etats membres de prendre en compte les principales conclusions issues des assises précédentes, notamment la 3ème conférence mondiale sur les catastrophes à Sendai au Japon.

Selon la représentante du bureau de la Banque Mondiale au Congo, Mme Isabelle Forge, son institution collabore avec la CEEAC et les autres commissions afin de renforcer les capacités de coordination, de planification et d’élaboration des politiques de soutien aux Etats membres, programmes régionaux et sous-régionaux.

Les participants à cette plateforme vont renforcer entre autres l’intégration de la RRC au niveau des législations nationales et de consolidation des liens entre l’évaluation des besoins lors des situations d’urgence et post catastrophes. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *