CONGO/ORIENTATION: SUSCITER LA VOCATION DES METIERS DE LA MER AUX ELEVES ET ETUDIANTS

BRAZZAVILLE, 13 OCTOBRE (ACI) – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé CoussoudMavoungou, a exposé récemment à Brazzaville sur les métiers de la mer en vue de susciter chez les élèves et les étudiants une vocation pour que le Congo, qui est un pays maritime, puisse s’approprier ce métier.

En sa qualité de spécialiste des questions maritimes, M. Coussoud-Mavoungou a fait cet exposé lors de la première édition du salon de l’orientation scolaire et professionnelle, organisé par la société Atlas, en partenariat avec le ministère de l’enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi, sous le thème «L’orientation, vecteur de réussite».

Deux secteurs ont été identifiés dans les métiers de la mer par l’orateur, à savoir le secteur de ceux qui reçoivent après le quai et celui de ceux qui sont en mer pour conduire les navires. Cette formation se fait à Abidjan en Côte d’Ivoire, à l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM), a expliqué le ministre CoussoudMavoungou qui est le président émérite du conseil d’administration.

Il a donné des explications détaillées sur l’accession aux écoles et filières qui forment aux métiers de la mer, tout en expliquant également les termes fondamentaux propres à ce secteur. Parlant de la particularité de ces formations, le ministre a dit que «dans notre pays, nous n’avons pas ces écoles parce que le matériel coûte excessivement cher. C’est pour quoi pour les anglophones africains, la formation se fait au Ghana ou au Nigéria et pour les francophones, en Côted’Ivoire, à l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer d’Abidjan».

«Il est possible aussi de pouvoir se préparer à l’entrée dans les grandes écoles en France, mais cela se fait à Douala au Cameroun qui possède une structure maritime de préparation aux concours des grandes écoles», a-t-il fait savoir. Il a invité les générations futures à s’intéresser aux métiers de la mer pour avoir une formation d’élite dans les écoles d’excellence. Il existe à Pointe Noire une Ecole supérieure du littoral qui forme en master de droit des activités maritimes. Les premières promotions sorties de cet établissement portent le nom du ministre CoussoudMavoungou.

Le ministère des transports à Brazzaville, la direction générale de la marine marchande et l’association congolaise de droit maritime à Pointe Noire sont à la disposition des élèves et étudiants congolais pour leur donner de plus amples informations. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *