CONGO/SANTE:REDORER L’IMAGE DES SERVICES SANITAIRES DANS LES SECTEURS PUBLIC-PRIVE

BRAZZAVILLE, 13 OCT. (ACI) – Le personnel de santé des secteurs public et privé a mené, le 10 octobre dernier, une réflexion au cours d’un atelier technique, en vue de redorer l’image des services sanitaires, en élaborant un programme pouvant apporter des soins de qualité à la population congolaise, pour l’année 2018.

Pour le Pr Richard Urbain Bileckot, inspecteur général de la santé, la prise en charge des malades n’est pas le seul apanage du secteur public, mais aussi celui du secteur privé.

De ce fait, de 2015 à 2017, l’Etat, par le biais du ministère de la santé, avait dégagé plus de 200 millions de FCFA pour servir d’appoint aux centres professionnels de santé, afin d’arranger, entres autres, les modalités d’accueil, mais aussi d’achat des médicaments. Exposant sur le thème «L’Alliance du Secteur Privé de la Santé (ASPS): vision stratégique et enjeux», le Dr Landry Sossoumihen a dit que l’alliance a mis en place une gouvernance pour atteindre la performance et élaborer une communication dans le sens de la transparence.

L’ASPS pense assainir le cadre dans lequel le secteur privé travaille en participant à l’élaboration du projet de certaines réformes du secteur public-privé en cours d’examen. Parmi ces réformes figurent la mise en place des normes institutionnelles techniques pour la gestion des établissements, la formation du personnel de santé, l’assistance des compétences, l’évaluation des professionnels, a fait savoir le Dr Landry Sossoumihen.

Cet atelier technique a permis de développer le partenariat public-privé afin d’atteindre les résultats escomptés dans la prise en charge sanitaire, car tout être vivant a droit à une santé décente. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *