CONGO-RDC-DECES:MME ANTOINETTE SASSOU-NGUESSO DEMANDE AUX CHRETIENS DU MCCS DE SOUTENIR LA BERGERE

BRAZZAVILLE, 16 OCT (ACI) – L’épouse du Chef de l’Etat congolais, Mme Antoinette Sassou-N’Guesso a demandé au Ministère Chrétien du Combat Spirituel (MCCS) de soutenir l’évangéliste internationale, Elisabeth Olangi Wosho, (épouse du berger Joseph Ezékiel Olangi Onasambi décédé en Afrique du Sud) pour que l’œuvre de Dieu aille de l’avant.

           Ces propos ont été traduits au cours d’une interview accordée le 12 octobre dernier à Kinshasa (RDC) à la chaîne chrétienne du MCCS, Le Chemin, la Vérité et la Vie «CVV» par la messagère internationale et responsable de l’intercession des femmes de foi  à la Communauté Internationale des Femmes Messagères de Christ (CIFMC), Mme Léonie Both.

Après un entretien avec la 1ère dame du Congo la semaine dernière, en compagnie d’une délégation des mamans de la CIFMC, Mme Both est allée, au nom de l’épouse du Chef de l’Etat, présenter les condoléances à la bergère et fondatrice du MCCS, à la famille Olangi ainsi qu’à tout le ministère  du Combat spirituel, et lui faire un rapport de l’entretien qu’elles ont eu à Brazzaville.

«Elle nous a vraiment réconfortée et nous a même demandé de soutenir maman Olangi pour que l’œuvre de Dieu aille de l’avant. C’est Dieu qui donne et c’est lui qui reprend. Aujourd’hui, papa est parti, l’œuvre de Dieu continue», a-t-elle fait savoir, en paraphrasant l’épouse du Chef de l’Etat.

Pendant plusieurs années, Mme Sassou-N’Guesso a côtoyé et a prié avec ce couple, a-t-elle révélé, avant d’ajouter que «Mme la Présidente, épouse du chef de l’Etat, est une maman, une dame de cœur, une maman  qui sait donner l’amour à ses enfants».

Par ailleurs, quelques servantes de Dieu ont fait le déplacement de Brazzaville à Kinshasa pour un hommage au Berger, à l’instar d’une ancienne formatrice de la CIMFC au sein du MCCS, Mme Pierrette Makalas a souligné que le Berger fut  un héros dans la foi. En dépit des multiples faiblesses et manquements observés, il savait comment parler et récupérer les brebis.

De son côté, la délégation du centre missionnaire Génésareth de Brazzaville a également noté que le Berger a laissé aux combattants en Jésus-Christ  une richesse à travers ses enseignements.  «Nous avons reçu beaucoup de révélations par rapport à nos origines. Nous sommes devenus des évangélistes, mais avons obtenu la base, le fondement qui ne peut pas tarir au MCCS.

En outre, les témoignages concordants de quelques serviteurs de la RDC, montrent que Papa Olangi était un homme puissamment riche et simple.  «La première fois qu’il m’avait reçu dans leur  maison, j’étais surpris, il avait caché toute sa grandeur. Moi, je l’appelais Papa, lui il voulait que je l’appelle mon ami», a révélé un serviteur de Dieu. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *