CONGO/RELIGION: LE CARDINAL NZALAPAINGA SOLLICITE L’IMPLICATION DE SASSOU-N’GUESSO POUR LE RETOUR DE LA PAIX EN CENTRAFRIQUE

 

BRAZZAVILLE, 16 OCT (ACI) –  Le cardinal Dieudonné Nzalapainga de la RCA a imploré l’implication personnelle du Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou N’Guesso pour le retour à la paix en République centrafricaine (RCA).

Il a fait part de ses préoccupations relatives à l’insécurité persistante dans son pays, paralysant ainsi la vie sociale de ses concitoyens,  lors de l’audience que lui a accordée le Président congolais, le 15 octobre dernier à Brazzaville. Il a ainsi attiré l’attention sur le désordre causé par les rebelles.

«Une armée doit être constituée de fils du Nord, du Sud, de l’Ouest et de l’Est. Il ne faut pas que les uns soient armés pour tuer les autres. Non, nous voulons une armée qui protège et défend les populations, pour qu’elles puissent vaquer à leurs occupations. Pour l’instant, les populations sont prises en otage, les enfants ne vont plus à l’école, les femmes  ne peuvent plus aller dans leurs plantations. Que l’on mette fin au phénomène des rebelles, que la peur ne gagne plus les populations, et que la paix revienne durablement en Centrafrique c’est notre souhait», a-t-il déploré à l’issue de l’audience.

Le cardinal Dieudonné Nzalapainga a aussi fait part de la problématique liée à la mésentente entre les différentes religions centrafricaines. Il a plaidé pour qu’un dialogue inter religieux jette les bases d’une concorde nationale solide.

«Au Centrafrique, il y a les chrétiens, les catholiques et les musulmans. Il faut qu’on se connaisse, qu’il y ait des liens, des pans, qu’on créé une amitié. Les religions  doivent jouer un rôle afin de créer une cohésion», a-t-il conclu. (Audrey Galiba, Presse présidentielle/ACI)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *