CONGO/EDUCATION : Réaction de l’Esgae face aux revendications des étudiants techniques de l’Etat

BRAZZAVILLE, 18 OCT (ACI) – Le Promoteur de l’Ecole Supérieur de Gestion d’Administration d’Entreprise (ESGAE), M. Armand Roger Makany, a réagi, le 17 octobre à Brazzaville, aux revendications des étudiants boursiers de l’Etat évoluant au sein de son établissement, notamment sur la confiscation de leurs diplômes et la non-réinscription pour l’année académique en cours.

            «Cette confiscation fait suite au non-paiement des frais académiques des années antérieures de 2015 à 2017 par le Ministère de l’enseignement technique et professionnel et de la formation qualifiante», a fait savoir M. Makany, soulignant que «durant deux ans, ces étudiants ont eu droit aux cours sans que l’Etat puisse honorer son engagement, relativement aux conventions signées le 28 Avril 2015 et le 20 Mars 2016 entre  l’ESGAE et le Ministre Nicéphore Nick  Fylla Saint Eudes».

            Toutefois, a-t-il fait remarquer, la direction générale a demandé aux boursiers des années antérieures, pour lesquels l’Etat n’a pas pu assurer la prise en charge, de passer récupérer individuellement leurs diplômes tout en s’acquittant des frais académiques.

            S’agissant de l’information sur le payement de la somme de 50.000 FCFA pour la réinscription des étudiants boursiers, M. Makany a précisé que cet appel concerne les nouveaux bacheliers qui veulent s’inscrire à l’ESGAE.

            A propos de l’année académique en cours, M. Makany a fait savoir que l’ESGAE n’a reçu aucune note de service de prise en charge des étudiants du ministère de l’enseignement technique, professionnel et de la formation qualifiante, justifiant ainsi le refus de l’établissement de recevoir les étudiants de l’Etat cette année.

            L’accord pour la formation des étudiants évoluant dans le domaine technique sur le plan local a été signé par l’ancien ministre Pierre Michel Nguimbi, rappelle-t-on. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *