CONGO-CIRGL: Trois chefs d’Etat encouragent Denis Sassou N’Guesso pour la tenue du sommet

Brazzaville, 18 octobre (ACI) – Le chef de l’Etat congolais a reçu, le 18 octobre à Brazzaville, trois chefs d’Etat notamment le Secrétaire exécutif de la CIRGL, Zachary Muburi Muita, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique, François Louceny Fall, et le représentant des Nations unies pour la région des grands lacs Saïd Djinnit, avec lesquels ils ont discuté de la tenue du 7ème sommet de la CIRGL.M. Zachary Muburi Muita a exhorté et donné les conseils à Denis Sassou N’Guesso pour la nouvelle mission du Congo à la tête de la Conférence Internationale de la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Il a déclaré à l’issue de l’audience que le Président congolais lui a accordée que «nous lui avons fait part de quelques défis auxquels il sera confronté. Le pacte a été signé le 15 décembre 2006 à Nairobi pour promouvoir la paix et la stabilité dans ces pays. En dix ans, il y a eu beaucoup d’amélioration, mais quelques défis restent encore à surmonter».

M. Zachary Muburi Muita a profité de l’occasion pour l’inviter à se concerter avec ses homologues afin de mettre fin aux crises qui troublent la paix et la stabilité dans la région.

Quant à François Louceny Fall, il a assuré  Denis Sassou N’Guesso du soutien de son institution internationale dans tous les efforts qu’il entreprend. «Nous avons évoqué toutes les questions touchant au Sommet dont le Président Sassou assurera la présidence en exercice. Ce dont les Nations unies se réjouissent très fortement. Son leadership aidera à trouver des solutions aux nombreux défis qui sont aujourd’hui au milieu des préoccupations d’Afrique centrale et des grands lacs».

Les crises libyenne et centrafricaine, la CEEAC, les problèmes du Congo ont été  également  au centre de leur entretien.

De son côté, M. Saïd Djinnit a échangé avec son hôte sur les préparatifs du Sommet. Les deux hommes ont passé en revue les projets à l’ordre du jour, notamment à propos de la réunion du Comité d’appui technique, composé de hauts représentants des Chefs d’Etat signataires de l’accord d’Addis Abeba tenu il y a quelques semaines.

Notons qu’à la suite du 7ème Sommet ordinaire de la CIRGL, se tiendra également la 8ème réunion de haut niveau du mécanisme de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région. (Presse Présidentielle/ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *