BRAZZA/INFRASTRUCTURES: MISE EN SERVICE DE L’ECHANGEUR KEBA NA VIRAGE

BRAZZAVILLE, 25 OCT (ACI) – Le ministre de l’aménagement du territoire, et des grands travaux, M. Jean Jacques Bouya, a inauguré le 24 octobre à Brazzaville, l’échangeur N°1, situé entre les avenues des 3 Martyrs et Marien Ngouabi, dans le 6ème arrondissement Talangaïà communément appelé Kéba na virage.  

           Au cours de la mise en service de ce tronçon, M. Bouya s’est dit satisfait de l’ouverture du trafic sur cette voie à deux sens sur une distance de 1km 600.Il a sollicité le concours de la police et de la sécurité pour faire respecter la signalisation directionnelle  aux automobilistes et éviter qu’ils se trouvent nez à nez sur ce type d’ouvrage.

Le ministre Bouya a rappelé à l’assistance que les travaux de construction des infrastructures ne sont pas arrêtés. Le ralentissement constaté dans l’exécution est dû à la conjoncture économique  du pays.

Les travaux du 1er échangeur «Kéba na virage» ont été réalisés par l’entreprise SGEC-CONGO. Cet ouvrage est composé d’un pont à poutres préfabriquées en béton armé de 6211 m de long, composé de 3 travées de portes quasi-identiques, d’une largeur totale de 3,80m de largeur chacune et d’une médiane de 0,60m, délimité par deux bordures entourant un candélabre, soit  une largeur de 7,60m.

Il comporte deux trottoirs pour piétons de 2,5 m de largeur, bordant les chaussées. A cela s’ajoute les quatre bretelles permettant les échanges entre l’avenue  des 3 martyrs, l’avenue  Marien Ngouabi et l’accès sud au viaduc.

Pour M. Ibrahim Boussari de  EGIS International,  chargée de la mission de contrôle des travaux, l’entreprise SGEC-Congo  a réalisé les travaux à hauteur de 97% alors qu’elle a reçu de l’argent  pour ses ouvrages. Il a déploré le manque de signalisation directionnelle  définitive sur cet échangeur.

Cela peut désorienter les usagers de la route, car la signalisation provisoire ne suffit pas pour orienter les automobilistes, a-t-il fait savoir. Les 3 % restant des travaux à réalisés  devrait absolument être achevé par SGEC-Congo. Il s’agit entre autres, des aménagements au niveau du croisement  de la rue Tsitondi et l’ancienne sortie nord pour un total de 900 m d’enrobés.

Au niveau de l’avenue Marien Ngouabi, il reste 300 m  d’enrobés. Le linéaire sur toutes les voiries de proximité est de 1km 600 à deux voies et les voiries du quartier est  au tour de  1 km 800.

De son côté, le directeur d’exploitation de SGEC-CONGO, M. Jean François Gojac, a dit que les panneaux sont commandés sur la base du travail  fait avec le ministère des transports, de l’aviation et de la marine marchande. Il y a une classification des panneaux de signalisation  qui a été validée.  Ils vont  être commandés  et posés d’ici la fin de l’année, a-t-il rassuré.

Ces travaux démarrés  en 2014 ont connu des difficultés d’exécution, notamment  dans  sa phase de déguerpissement, la réalisation des travaux des voiries avoisinantes ont impactés sur le délai d’exécution.

«Nous pouvons nous en réjouir. Talangaï  disposait seulement de l’avenue Marien Ngouabi,  aujourd’hui plusieurs autres ont été construites.  Félicitons le gouvernement  et le chef de l’Etat», a déclaré le maire de Talangaï, M. Privat Ndéké.  L’arrondissement ne va plus s’en plaindre parce que nous sommes les premiers à bénéficier des échangeurs, s’est-t-il réjoui.

  1. Elion habitant du quartier 64-65 à Talangai, s’est dit satisfait de l’ouverture de cette voie qui permet aux usagers d’éviter les secousses et les détours qu’ils subissaient durant la période de construction de cette voie. Il a déploré l’absence des voiries aménagées pour désengorger cette route en cas d’embouteillage.

Le coût des travaux des échangeurs 1 et 2 est évalué à 31milliards 629 millions 211 900 FCFA.

La cérémonie de la mise en service de cet ouvrage a été faite en présence des autres membres du gouvernement, à savoir les ministres Pierre Mabiala,  Neffer Ingani et Josué Ngouonimba. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *