DES CORPS EN PUTREFACTION A LA MORGUE DE MAKELEKELE

BRAZZAVILLE, 25 OCT (ACI) – Des corps en état de putréfaction à la morgue de Makélékélé, dans le 1er arrondissement de Brazzaville, dérangent la quiétude des populations, habitant les alentours de cette structure et de celles qui viennent assister aux cérémonies de levées des corps de leurs parents décédés, a-t-on appris de source sûre.

           Cette situation est due à la saturation de la chambre froide prévue jadis pour recevoir un petit nombre de corps et à la prolongation du temps de conservation fixé auparavant entre cinq et sept jours, a expliqué le directeur de cet hôpital, le Dr Antoine Loussambou, le 24 octobre à Brazzaville, au cours d’une interview à la presse.

  1. Loussambou a indiqué qu’en raison de la crise économique et financière qui frappe le Congo, plusieurs parents n’arrivent plus à respecter les délais d’inhumation et d’autres abandonnent les corps de leurs proches dans cette morgue où ils sont entassés à même le sol.

Il a déploré cette situation et a adressé une requête aux autorités compétentes pour trouver des solutions, en vue d’éviter des épidémies. Il a indiqué qu’une  équipe des volontaires de la Croix-Rouge Congolaise sera mise à contribution pour l’inhumation de ces corps. ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *