AFRIQUE/CLIMAT : LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES UN FREIN AU BON DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE AFRICAINE

BRAZZAVILLE,  27 OCT (ACI) – Le  Directeur des investissements de l’Africa Finance Corporation (AFC), M. Olivier Andrews, a déclaré que «Les conséquences de l’impact du changement climatique risquent d’avoir de sérieuses implications dans le bon développement de l’économie africaine.

           Cette déclaration a été faite à l’issue de la signature  de l’accord-cadre entre l’AFC et le Fonds Vert  pour le climat (FVC) à  Séoul en Corée du Sud

Ce partenariat avec le FVC est d’une importance capitale pour l’AFC. L’AFC et le GFC n’ont pas seulement des objectifs communs, ils partagent également les mêmes valeurs.

«L’AFC s’engage notamment à investir dans les pays qui sortent d’un conflit et ceux qui sont confrontés à des problèmes de développement structurel. De la même manière, le FVC privilégie les sociétés hautement vulnérables, en particulier, les pays les moins avancés (PMA). L’AFC étant également animée d’une foi en une croissance économique durable, cette synergie constitue l’excellente recette du succès, dans tous les sens du terme.

De son côté, le directeur de la division de programmation par pays du FVC,  M.Pa Ousman Jarju a précisé que  L’AFC est bien  placée pour accompagner les entrepreneurs africains et explorer le vaste potentiel de croissance économique sur l’ensemble du continent sans avoir à utiliser des méthodes qui nuisent à l’environnement.

«Les activités du FVC sont donc en phase avec les priorités des pays en voie de développement sur le principe d’appropriation nationale. Avec un apport de capitaux stratégique, les entreprises africaines pourraient un jour ouvrir la voie à la production d’énergie non polluante pour l’industrie et les communautés locales».

L’AFC s’engage à financer et gérer de manière proactive le développement de projets d’infrastructures fondamentaux qui auront un impact positif sur la vie de la population africaine, sur l’ensemble du continent. À ce jour, le Groupe a investi environ 4 milliards de dollars dans 28 pays et dans une grande variété de secteurs, notamment l’électricité, les télécommunications, le transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes.

L’AFC est une institution financière internationale et multilatérale d’investissement dont la mission est d’aider à combler les importantes lacunes en matière d’infrastructures africaines tout en offrant un rendement financier compétitif, une croissance économique solide et un impact social positif.

Fondée en 2007 pour servir de catalyseur à des investissements dans le secteur privé destinés aux infrastructures dans toute l’Afrique, l’AFC est désormais la première institution financière et multilatérale d’investissement du continent. Le service aux investisseurs de l’agence Moody lui a décerné la note A3/P2 (perspective stable).

Plus de 3,5 milliards de dollars US ont été levés pour les activités de l’AFC au sein d’un programme d’emprunt fructueux, et notamment une première émission d’euro-obligations de 750 millions de dollars US sursouscrite par 6 fois. En termes d’impact, l’AFC a investi à ce jour plus de 4 milliards de dollars US dans les projets de 28 pays africains. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *