CEMAC/SOMMET: DES REFORMES INSTITUTIONNELLES AU NIVEAU DES ORGANES SPECIALISES

BRAZZAVILLE, 02 NOV (ACI) – La Commission économique de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) devra procéder à d’importantes réformes institutionnelles sur le plan des normes et de la qualité de ses organes spécialisés, a fait savoir, le 31 octobre à Ndjamena, le Président en exercice de cette institution sous régionale, M. Idriss Deby Itno, Chef de l’Etat du Tchad.

           M Idriss Deby Itno a fait cette recommandation lors de l’ouverture du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernements de la CEMAC, au cours de laquelle il a souligné que cette résolution permettra de mettre ces organes spécialisés au même niveau de financement interne.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat tchadien s’est félicité des récentes avancées sur le plan de la libre circulation des personnes, prises par tous les gouvernements des Etats membres de la zone. «Il nous revient maintenant de faire de la pédagogie et surtout de diligenter rapidement l’état de la mise en place des passeports biométriques CEMAC et celle d’identification des postes de contrôle en normes d’interpole», a-t-il indiqué.

Pour lui, la conférence des Chefs d’Etat sera tenue de revenir très rapidement sur cet important dossier, afin d’approfondir la politique économique commune de la communauté et de définir la meilleure stratégie pour la  consolidation de la place de la sous-région dans les échanges commerciaux internationaux.

En outre, il a évoqué la question de l’insécurité nourrie dans la zone CEMAC par Boko Haram  qui met à rude épreuve tous les efforts de développement. A cet effet, il a martelé que les pays membres de la CEMAC continueront la lutte contre les mouvements terroristes. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *