CONGO/LITTERATURE:TENUE EN OCTOBRE 2018 DE LA 2EME EDITION DE LA RELICO

BRAZZAVILLE, 02 NOV (ACI) – La deuxième édition de la Rentrée Littéraire du Congo (RELICO-2018) se tiendra en octobre prochain dans l’une des grandes villes congolaises, a annoncé récemment à Brazzaville, le président de l’Association PEN-Centre du Congo-Brazzaville (PCCB), le journaliste-écrivain, M. Florent Sogni Zaou.

Sogni Zaou a fait cette annonce à la clôture de la première édition de la RELICO-2017, le 28 octobre dernier dans la capitale congolaise, sous la présidence du directeur général du livre et de la lecture publique, M. Claure Kombo, qui a salué l’initiative de cette association qui partage la vision du Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’guesso, visant à faire de la littérature congolaise un levier de développement en vue de l’essor de la société.

S’exprimant au nom du ministre de la culture et des arts empêché, M. Kombo a estimé que «cette manifestation, par la qualité des tables rondes, de tête-à-tête et des dédicaces, a donné de l’élan aux chevaliers de la plume de notre pays, ces hommes et ces femmes qui consacrent leur temps et leurs talents pour produire les œuvres qui éclairent l’intelligence des hommes».

Dans le livre d’or de la RELICO-2017 qu’il a signé, le 26 octobre, à l’ouverture de cette 1ère édition, le ministre de la Culture et des arts, M. Dieudonné Moyongo, a exprimé sa satisfaction pour sa participation à la Rentrée Littéraire du Congo en 2017, tout en souhaitant une longue vie à cet événement culturel.

Durant trois jours, plus de 300 visiteurs de l’exposition-vente organisée à la Bibliothèque Nationale du Congo, ont eu des contacts avec une quarantaine d’écrivains congolais à travers leurs ouvrages de littérature classique et religieuse, parmi lesquels certains auteurs de la jeune génération des années 2015, comme le juriste Prince Annie Matoko, avec un recueil de poèmes «Mélodie des larmes», publié en 115 pages aux Editions Capitre. COM depuis mars 2016.

Six thématiques ont été développées par des auteurs, portant notamment sur la littérature congolaise, «Itinéraires, grands repères et perspectives» ; le théâtre, «Lu ludique au didactique» ; «Des vers pour sévir, des vers pour servir, des vers pour séduire» ; l’essai à travers «Autopsie d’une société en déliquescence» ; «Les variétés d’histoires, histoires communes des hommes» et «Réchauffé thématique au renouveau dans la narration», tout en abordant les cinq genres littéraires, à savoir le roman, le théâtre, la poésie, la nouvelle et l’essai.

Financée sur fonds propre des membres de l’association PEN-Centre Congo-Brazzaville, cette première édition de la RELICO-2017 a enregistré des exposants éditeurs et organisations culturelles comme le Centre de Ressource pour la Presse (CRP), Brazza English Center (BEC), Editions Semences de Miracle, Culture Elongo, l’Association Pointe-Noire Dynamique Culturelle (APDC), LMI-Editions et Académie Sonika, avec la participation d’une quinzaine d’auteurs aux débats publics sur le thème «Découvrir le livre et l’auteur congolais». (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *