CONGO/NATIONS UNIES:L’ASSEMBLEE NATIONALE ET LA FAO SCELLENT UNE ALLIANCE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE

BRAZZAVILLE, 02 NOV (ACI) – L’Assemblé Nationale s’est engagée, le 30 octobre à Brazzaville, à sceller une alliance parlementaire avec la FAO pour légiférer sur le droit à une alimentation saine, accessible, durable et diversifiée.

           Au cours de la séance plénière, les députés ont formulé leur soutien  à toute initiative visant la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, en vue de garantir la sécurité alimentaire et la nutrition pour tous.

A cet effet,  ils ont exprimé leur détermination à  veiller sur la mise en place d’une stratégie ciblée par l’exécutif avec l’appui des parlementaires au développement, de sorte que la population, notamment les femmes, les jeunes et les autres couches sociales défavorisées participent directement aux opportunités de croissance et de transformation pour améliorer leur vie et leurs moyens de subsistance.

Intervenant à cette occasion, le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a, au nom du gouvernement, encouragé la volonté du Parlement de créer toutes les conditions nécessaires pour l’aboutissement de la sécurité alimentaire et de la nutrition qui sont des questions très importantes.

Pour lui, la question de sécurité alimentaire ne concerne  pas que le ministère de  l’agriculture. «Le ministère en charge de la recherche scientifique, avec la FAO, la BM et le PAM, crée les conditions du bon suivi des questions alimentaires. Mais la question fondamentale qui a été posée par la FAO est qu’on ne peut pas faire l’agriculture sans la recherche agricole»,  a-t-il notifié.

«De la recherche agricole à la production, en passant par la commercialisation et la consommation, je pense que si  le législatif avance, l’exécutif est en train de créer les conditions. Le gouvernement encourage l’Assemblée Nationale de prendre l’engagement de la sécurité alimentaire et de la nutrition», a ajouté M. Coussoud-Mavoungou.

La FAO et le PAM mettront à la disposition de l’Assemblée la somme de 100 mille dollars pour la mise en place de cette l’alliance. Ils disposeront également des experts pour le renforcement des capacités des députés, en créant un espace pour des activités attractives dans le cadre de la promotion de la sécurité alimentaire, a indiqué le président de l’Assemblée Nationale, M. Isidore Mvouba.

Selon la présidente de la Commission environnement et développement durable, Mme Marie-Jeanne Kouloumbou,  pour atteindre  la sécurité alimentaire, il est important que plusieurs ministères  interviennent,  entre autres les ministères de la santé, du foncier, de l’agro-industrie et de l’agriculture. Elle a aussi interpelé les députés pour que chacun prenne en compte cette dimension de la sécurité alimentaire. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *