MONDE/MEDIAS: L’UNESCO INVITE LES GOUVERNEMENTS A PRENDRE DES MESURES POUR COMBATTRE LA CULTURE DE L’IMPUNITE

BRAZZAVILLE, 02 NOV (ACI) – La directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a, dans une déclaration publiée le 30 octobre dernier, invité  la communauté internationale en général et les  gouvernements  en particulier à prendre des mesures précises en vue combattre la culture de l’impunité des crimes commis contre les journalistes, a-t-on appris de source sûre.  

           Cette déclaration s’inscrit dans le cadre de la journée  internationale pour la fin  de l’impunité des crimes commis contre les journalistes, prélude à la célébration de celle-ci le 2 novembre prochain. Environ 900 journalistes ont été tués au cours des onze dernières années  pour avoir  voulu couvrir les évènements et informer le public, estime l’institution.

«L’impunité cause beaucoup de dommage aux sociétés entières, car elle dissimule de graves  violations des droits de l’homme, des actes de corruption et de criminalité», a souligné la directrice sortante de l’UNESCO, ajoutant qu’en moyenne un journaliste meurt par semaine, et dans neuf  cas sur dix, relève-t-elle, les auteurs de ses meurtres restent impunis, alors que l’impunité entraine un plus grand nombre d’assassinat et représente souvent un facteur d’aggravation de conflit et d’effondrement des systèmes de droits et de justice.

Aussi, a-t-elle rappelé, lors de sa 68ème session, l’Assemblée générale des Nations Unies avait insisté sur l’importance d’assurer la sécurité des journalistes à  travers l’adoption de la résolution 68/163, proclamant le 2 novembre comme la journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes. Cette date, a-t-on indiqué, a été choisie en mémoire de l’assassinat de deux journalistes français au Mali, le 2 novembre 2013. Cette décision historique condamne toutes les attaques et violences perpétrées contre les journalistes et les agents des médias. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *