CONGO/ENFANCE:CONTRIBUER A L’AMELIORATION DES CONDITIONS DE VIE DES ENFANTS VULNERABLES

BRAZZAVILLE, 06 NOV (ACI) – Le Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture (REIPER), a été implanté au Congo en vue de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants en situation vulnérable et en particulier celle des enfants en situation de rues et des enfants autochtones, dans le cadre du projet promotion, respect et mise en œuvre des droits de l’enfant en République du Congo.

Avec un budget global de 366,889 Euros et d’une durée de trois ans, ce projet qui a démarré depuis le 1er mars 2016 en République du Congo,  intervient entre autres, dans la mise en réseau des organisations de la société civile, l’amélioration de la qualité des intervenants auprès du public cible par la formation continue des travailleurs sociaux, l’échange de pratiques de savoir et de capitalisation des outils, la sensibilisation et le plaidoyer auprès des pouvoirs publics.

Au moins 330 enfants congolais en situation de vulnérabilité dans leur famille, 30 familles, 60 éducateurs et travailleurs sociaux et 21 structures membres du REIPER sont les bénéficiaires de ce projet.

Le REIPER a pour objectif de promouvoir et de faire respecter les droits de tous les enfants au Congo, assurer la protection d’au moins 350 enfants en situation de vulnérabilité, améliorer la prise en charge et l’accompagnement des enfants et des jeunes vulnérables.

Ses actions visent aussi à donner la voix aux enfants notamment dans la réalisations des messages de sensibilisation par les enfants sur leurs droits et actions de plaidoyer en direction des pouvoirs publics, à mobiliser les différents acteurs lors de la journée des droits de l’enfant.

Crée en 2003, le REIPER regroupe une vingtaine de structures congolaises et internationales de défense et mise en œuvre des droits de l’enfant. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *