CONGO/RECHERCHE SCIENTIFIQUE:INCLURE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DANS LE JUMELAGE DE BRAZZAVILLE ET DE DRESDE

BRAZZAVILLE, 07 NOV (ACI) –  L’Ambassadeur de la République de l’Allemagne en  République du Congo, M. KLAUS PETO SCHICK a informé, le 2 novembre dernier à Brazzaville,  le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation Technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, de l’accord du maire de Dresde en Allemagne pour une rencontre avec le nouveau maire de Brazzaville en vue d’inclure l’université et les centres de recherche scientifique du Congo dans le jumelage des villes de Brazzaville et de Dresde.

Cette information a été donnée au cours de l’audience que le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique a accordée à l’Ambassadeur de l’Allemagne au Congo.

Le jumelage des villes de Brazzaville du Congo et  celle  de Dresde de l’Allemagne date d’avant la réunification des deux Allemagnes. Ce jumelage a malheureusement perdu son élan depuis la réunification de l’Allemagne.

  1. M. Klaus a dit s’être approché du maire de Dresde et de l’ancien maire de Brazzaville pour donner plus d’impulsion et réveiller ce jumelage qui offre des possibilités de coopération dans le domaine de la recherche scientifique car « la recherche scientifique en Allemagne est basée autour de cette grande ville », a-t- il expliqué..
  2. A cette même occasion,  l’Ambassadeur allemand a relevé la timide coopération de son pays avec le Congo, indiquant que l’Allemagne a une  expérience documentée dans le domaine de la cartographie et le Congo pourra mettre de l’ordre avec l’aide de l’Allemagne. M. Klaus a, à cet effet, promis s’y efforcer pour que cette aide arrive.

Rappelant que la recherche scientifique congolaise et l’université de  Thubing en Allemagne collaborent en ce qui concerne la tuberculose, le SIDA et les maladies tropicales à travers une fondation qu’abrite le ministère  congolais de la recherche scientifique. L’Ambassadeur  de l’Allemagne au Congo a souhaité une coopération plus élargie avec cette université et a promis approcher les autorités de cette université pour qu’elle octroie plus de bourses aux étudiants et scientifique congolais.

Il a souhaité des échanges entre investisseurs des deux pays et mentionné la possibilité qu’à ce pays d’offrir des bourses aux étudiants et scientifiques congolais des niveaux master et doctorat à travers un organisme allemand basé à Yaoundé au Cameroun.

Pour sa part, le ministre Coussoud-Mavoungou a promis créer les conditions d’une bonne appropriation au niveau médical, de la forêt, de l’agronomie, des sciences exactes et naturelles et compte sur l’appui de ceux qui ont des relations  diplomatique avec le Congo et l’Allemagne en est un  exemple.

Le ministre congolais  de la recherche scientifique a sollicité l’aide de l’Allemagne dans le cadre de la cartographie et dans les axes de santés pour mettre, avec les équipes techniques, un cadre de coopération.

La majeure partie des structures de recherche du Congo se trouvant à Brazzaville, le ministre Coussoud-Mavoungou va exploiter la piste du jumelage entre les villes de Brazzaville et de Dresde pour donner la possibilité à ceux qui sont en master et plus de bénéficier de ce mécanisme de recherche. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *