CONGO/EDUCATION : ATTIRER LA JEUNESSE VERS LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE

BRAZZAVILE, 15 NOV (ACI) – Les questions liées à la formation technique, professionnelle et qualifiante des jeunes congolais ont été au centre des entretiens, le 13 novembre à Brazzaville, entre la délégation des parlementaires et d’hommes d’affaires allemands et le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Anatole Collinet Makosso.

            Cette formation, a indiqué l’entrepreneur allemand, directeur export des pays francophones, M. Manfred Masson, concerne les domaines de l’électricité automobile et des nouvelles technologies telles que les énergies renouvelables et tout ce qui est lié à la climatisation.

Ces hommes d’affaires, a-t-on précisé,  s’occupent non seulement du matériel, mais aussi de la formation des formateurs. Le lancement de ce projet, a dit M. Manfred, dépend du gouvernement congolais.

Selon lui, la visite auprès du ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a été effectuée pour  susciter l’intérêt des jeunes de toutes les branches de l’enseignement pour la formation technique. «Il faut commencer à la base», a-t-il dit, ajoutant que le Congo a besoin des maçons, des techniciens, des électriciens et autres qualifications.

Les deux parties ont exprimé la nécessité d’investir dans la jeunesse. «Un pays qui n’investit pas dans sa jeunesse n’a pas d’avenir», a déclaré le ministre en charge de l’enseignement primaire et secondaire, manifestant ainsi son intérêt pour ledit projet. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *