CONGO-POLITIQUE:LE GOUVERNEMENT FIXE SON PROGRAMME SUR DEUX GRANDES ACTIONS STRATEGIQUES

BRAZZAVILLE, 17 NOV (ACI) – Le programme d’action du gouvernement 2018-2022 sera axé sur la formation au sens large et la diversification de l’économie, avec un accent particulier sur l’agriculture, a annoncé le 16 novembre à Brazzaville, le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Clément Mouamba.

           Dévoilant les deux grandes actions stratégiques devant l’Assemblée Nationale, il a dit que présenter ce programme dans un contexte d’une économie déprimée revient incontestablement à esquisser les fondements programmatiques de la sortie de crise, à savoir stopper la dégradation du cadre macro-économique, relancer la croissance, préserver les acquis infrastructurels, renforcer la confiance avec les partenaires nationaux et internationaux, bilatéraux et multilatéraux du Congo.

Présentant le premier axe, le Premier ministre a indiqué qu’il faut donner la priorité au capital humain, renforcé en volume et en qualité, touchant tous les sous-secteurs du système éducatif. «Les efforts engagés avec les partenaires seront poursuivis pour la mise en œuvre des programmes de formation par la mobilisation des organismes et agences spécialisées dans de l’artisanat, du bois, du tourisme, de l’hygiène, de l’environnement, du bâtiment et du génie civil»,     a-t-il notifié.

Il en est de même pour les efforts sur les infrastructures et les conditions d’études et de travail dans tous les sous-secteurs de l’éducation nationale. Face au lancinant problème des tables-bancs, l’opération 100.000 tables-bancs, qui a commencé cette année, se poursuivra sur cinq ans. L’achèvement des travaux de l’Université Denis Sassou-N’Guesso et la construction du lycée interdépartemental de Pointe-Noire et du Kouilou (Lycée Vindoulou) s’inscrivent dans ce cadre.

Sur la diversification de l’économie, le Chef du gouvernement a souligné la nécessité de valoriser les dotations factorielles dont dispose le pays qui se trouvent, entre autres, dans l’agriculture au sens large, la transformation industrielle des inputs, l’artisanat le foncier, notamment avec l’adoption programmé de la loi fixant les règles d’occupation et d’acquisition des terres et terrains.

La situation économique, financière et sociale difficile du pays due principalement au retournement du marché pétrolier n’est plus un mystère pour personne, a rappelé le premier ministre. Aujourd’hui, la situation n’est guère reluisante faute de soutien financier additionnel et surtout du fait de l’atonie persistante de la croissance malgré les mesures prises pour endiguer la dépense publique et les incitations en faveur du secteur productif, a-t-il confié.

«L’action du gouvernement pour sortir notre pays de crise, en plus d’un bon diagnostic et de perspicacité, nécessite de la méthode. C’est pourquoi nous avons besoin d’un cheminement en l’occurrence du Plan National de Développement (PND) 2018- 2022 qui se fonde sur le projet de société du Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, qui planifie et ordonne la mise en place des deux grandes actions prioritaires retenues et des mesures d’accompagnement», a poursuivi M. Mouamba.

«Il nous faut renouer avec la croissance la plus inclusive totale, de sorte que le «tout économie» puisse soutenir de façon ordonnée le «tout social». Cette reprise de la croissance inclusive, soutenue et durable, dépend de l’accumulation du capital dans ses différents secteurs, en vue de créer progressivement les conditions de la réduction du poids du pétrole dans le PIB national», a-t-il dit.

Le PND sera accompagné par trois exigences majeures, notamment la préservation des infrastructures de base, l’amélioration de la gouvernance et la protection des populations.

A cette occasion, M. Mouamba a appelé toutes les forces vives et tous les parlementaires à soutenir le redressement économique et social du pays, particulièrement dans son expression budgétaire qui sera connue avant la fin de la présente session. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *