CONGO/FOOTBALL: AHMAD-AHMAD SOLLICITE L’APPUI DE DENIS SASSOU-N’GUESSO POUR LES REFORMES DE LA CAF

BRAZZAVILLE, 24 NOV (ACI) – Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad-Ahmad s’est entretenu avec le Chef de l’Etat Congolais, M. Dénis Sassou-N’Guesso, le 21 novembre à Brazzaville, en vue de solliciter son appui dans la mise en œuvre des réformes de l’instance africaine du football. Ces réformes entamées par M. Ahmad-Ahmad au sein de la CAF concernent notamment  l’organisation des compétitions de football, la formation et la mise en valeur des infrastructures sportives, a-t-on appris.

            «Dénis Sassou-N’Guesso fait partie des  doyens de chefs d’Etats, nous on est convaincus que nous ne pouvons pas diriger la confédération sans la bénédiction de nos ainés en tant qu’africain», a déclaré M. Hamad Hamad au sortir de l’entretien avec le Président de la République dans la ville.

            La visite du président de la CAF en République du Congo, s’inscrit dans le cadre d’une tournée africaine qu’il a entrepris récemment  pour demander des bénédictions et présenter ses respects envers les Etats africains, a-t-il indiqué.

            Le football Congolais fait partie de celui du continent africain a-t-il souligné, ajoutant que c’est cela «nous sommes venus voir avec M. Denis Sassou-N’Guesso les différents aspects où nous pouvons coopérer ensemble».

            Soulignant son attachement aux gouvernements qui investissent autant dans le football et le sport d’une manière générale, le président du football africain s’est dit très impressionner par la qualité des sites abritant les 11èmes  jeux africains en 2015 à Brazzaville, qu’il a visité sur l’initiative du ministre des sports et de l’éducation physique, M. Hugues Ngouelondele, peu avant sa rencontre avec M. Sassou-N’Guesso.

            A cet effet, M. Ahmad-Ahmad a indiqué que ces infrastructures  nécessitent une grande stabilisation, avant de rassuré que l’organisation des compétitions internationales font parties des éléments devant les préserver et maintenir aux standards ou elles étaient construites.

            Elu en mars dernier à la tête de cette confédération, M. Ahmad-Ahmad remplace à ce poste M. Issa Hayatou qui a assuré la présidence de cette institution depuis 1988, rappelle-t-on. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *