ALGERIE/FETE NATIONALE : LA COMMUNAUTE ALGERIENNE APPELEE A SE REMEMORER LES VALEURS DE LA FÊTE NATIONALE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – L’ambassadeur de la République Algérien Démocratique et Populaire au Congo a exhorté ses compatriotes à se remémorer les valeurs de la fête nationale, défendues par les femmes et les hommes dont la soif de liberté, d’émancipation et de dignité n’avait d’égal que leur amour et leur sacrifice.

           «Je voudrais vous dire aussi que la célébration de la fête nationale est un moment de communion collective et de ressourcement dans le creuset de la nation algérienne dont vous êtes le prolongement ici au Congo», a-t-il déclaré lors de la célébration du 63ème anniversaire du 1er novembre 1954, commémorant le déclenchement de la lutte de libération nationale, le 22 novembre dernier à Brazzaville.

Contrairement à beaucoup de pays, anciennement colonisés qui ont choisi la date de leur indépendance comme fête nationale, l’Algérie considère le déclenchement de la lutte armée du 1er novembre 1954 comme un acte de libération nationale en soi. En prenant les armes, le peuple avait décidé de prendre en main son destin, a rappelé M. Mohamed Benattou.

De ce fait, le diplomate algérien a soutenu que l’indépendance n’est que l’aboutissement logique de cette décision. La révolution s’est alors accomplie pour mener le 5 juillet 1962 à l’indépendance et au recouvrement de la souveraineté du peuple algérien.

Eu égard à cela, il a rendu hommage à la communauté algérienne vivant au Congo. Peu nombreuse mais de qualité et de haute expertise apprise dans les universités algériennes, cette communauté contribue à la croissance et au développement du Congo.

Selon lui, les Algériens vivent dans ce pays avec dignité et en toute fraternité sous la bienveillance des autorités congolaises qu’il a remerciées pour leur hospitalité fraternelle et leur protection.

Par ailleurs, il a souligné qu’après 54 ans d’indépendance, l’Algérie avance et se construit, étant un pays sûr, uni, souverain et invulnérable dans un contexte marqué par un bouleversement des valeurs et dans lequel la discorde a frappé bien des nations et des peuples confrontés à la division et au déchirement.

L’Algérie continue d’être un pays stable, dans un environnement où les facteurs d’instabilité et d’insécurité se multiplient …. , et dans un monde où la menace de l’obscurantisme et du terrorisme ne faiblit pas, a noté M. Mohamed Benattou.

Pour lui, les principes issus de la guerre de libération nationale continuent de présider à la politique étrangère de l’Algérie qui s’interdit toute ingérence dans les affaires intérieures des pays et privilégie le dialogue et la négociation pour la résolution pacifique des conflits, tout en soutenant la cause des peuples épris d’indépendance, de justice et de se solidariser avec la communauté internationale dans son action collective visant la préservation de la paix et de la sécurité internationale. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *