CONGO/ALGERIE : MOHAMED BENATTOU ANNONCE LES ECHEANCES DE 2018 POUR UNE COOPERATION ETOFFEE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – L’ambassadeur de la République Algérienne  Démocratique et Populaire au Congo, M. Mohamed Benattou, a annoncé le 22 novembre dernier à Brazzaville, les échéances inscrites dans l’agenda de la coopération bilatérale au titre de l’année 2018, permettant de développer une relation davantage étoffée et multidimensionnelle entre les deux pays.

           «A l’instar d’autres partenaires du Congo, la contribution algérienne a connu une augmentation sensible cette année», a affirmé le diplomate algérien à l’occasion du 63ème anniversaire du 1er novembre 1954 marquant la libération nationale de l’Algérie.

Dans le cadre de cette coopération, près de 70 étudiants et cadres de l’Etat congolais ont bénéficié, au titre de l’année académique 2017-2018, des bourses de formation dans l’enseignement supérieur, professionnel et d’autres secteurs et spécialités spécifiques, a-t-il rappelé.

En effet, l’Algérie et le Congo sont liés par une communauté de destin, une histoire partagée et un faisceau d’affinités et de compréhension entre les deux peuples. Leurs relations sont fondées sur le respect mutuel, la concertation permanente et la solidarité fraternelle, a déclaré M. Mohamed Benattou.

Selon l’ambassadeur algérien, ces relations sont voulues de part et d’autre pour ne pas être déterminées par des calculs d’intérêts étroits. C’est pourquoi dans l’histoire des deux pays il n’y a jamais eu de nuage, ni de litige.

Au cours de cette année, les relations bilatérales entre l’Algérie et le Congo ont connu une redynamisation significative suite à la visite d’Etat qu’a effectuée en mars dernier le Président Denis Sassou-N’Guesso dans ce pays, qui a été un moment de grandes retrouvailles entre les deux Chefs d’Etat, a-t-il fait savoir.

En marge de cette visite d’Etat, une multiplication de rencontres et de visites  à un niveau ministériel et d’autres au niveau d’experts s’en est suivie pour concrétiser ces accords, en vue de redonner à la relation algéro-congolaise la place qui est la sienne dans le cadre d’une coopération afro-africaine authentique, conformément aux objectifs et idéaux de l’organisation continentale, a reconnu M. Mohamed Benattou.

«L’Algérie continuera de fournir cet effort qui s’inscrit dans le cadre d’un devoir et en solidarité avec le Congo, afin de l’accompagner dans la formation de ses futurs cadres», a déclaré le diplomate algérienne. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *