CONGO/POLITIQUE : PIERRE NGOLO APPELLE LES OPERATEURS ECONOMIQUES A S’IMPOSER DANS LA ZONE CEMAC

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a recommandé le 24 novembre à Brazzaville, aux opérateurs économiques congolais de s’imposer dans l’espace CEMAC, afin de donner au Congo la place de leader dans la sous-région. 

           «Vous devez mieux vous organiser et penser aux meilleurs investissements et pour cela, il vous faut beaucoup de rigueur et de discipline. Naturellement, l’Etat devra vous encadrer, accompagner et créer les conditions de votre sécurisation, mais sachez que la libre circulation suppose une véritable compétition et ceci vous appelle à faire davantage d’efforts dans l’investissement et l’organisation», a-t-il dit au cours d’un entretien avec l’Union des Opérateurs Economiques du Congo (UNOC).

«Le bureau du Sénat a pris note des suggestions que vous avez faites, qui vont dans le sens du changement des habitudes, de la remise en cause de certains acquis. Nous pensons que le gouvernement est en train de travailler à adapter les habitudes, les comportements au contexte», a ajouté M. Ngolo.

Indiquant qu’il est temps d’évaluer le patriotisme, M. Ngolo a fait savoir que le pays connait des difficultés et c’est aux fils du pays de tout faire pour le sortir de cette situation. «La chambre haute du Parlement est disposée à collaborer. Pour le reste, nous allons examiner et donner suite aux plaintes qui sont les vôtres. «Sortons la République hors de la situation conjoncturelle et passagère. C’est vrai qu’il y a crise, mais tout est fait pour en sortir et vous devez aussi prendre toutes vos responsabilités», a-t-il poursuivi.

A cette occasion, le président de l’UNOC, M. Djibril Bopaka, a présenté les problèmes concernant le financement des grandes entreprises nationales. «Nous sommes dans un environnement économique qui fait que nous travaillons sans les structures d’appui ou d’accompagnement, mais nous n’avons que les mesures politiques, et à ce moment-là, cela pose problème. Nous pensons que les opérateurs économiques aujourd’hui connaissent des problèmes par manque de structure d’accompagnement sur le financement des entreprises depuis la Banque Mondiale où la politique de crédit a disparu», a dit M. Bopaka.

Les opérateurs économiques du Congo ont pris l’engagement de ne pas abandonner la nation quelles que soient les difficultés. «Nous sommes avec vous pour ensemble accompagner ce combat de redressement de la reconstruction économique du pays, pour garantir les emplois et les entreprises et faire face à notre responsabilité au niveau national et international», a-t-il conclu. (ACI)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *