AFRIQUE-TIC : LES MINISTRES AFRICAINS APPELLENT A PRIORISER  LA NUMERISATION

ADDIS-ABEBA, 29 NOV (XINHUA/ACI) – Les ministres africains en charge de la communication, des Technologies de l’Information (TIC) et des services postaux ont recommandé, le 24 novembre à Addis-Abeba, de faire de la numérisation une priorité pour l’Afrique.

Au cours d’une réunion du Comité technique spécialisé sur la communication et les TIC, tenue pendant deux jours, les ministres ont aussi suggéré la création en Afrique d’un comité de collaboration et de coordination pour la cybersécurité, afin de conseiller la Commission de l’UA et les décideurs politiques sur les cyber stratégies. Ils ont pris des décisions sur les programmes continentaux et régionaux africains qui ont un impact dans les secteurs des communications et des TIC.

Selon ces ministres, la numérisation pourrait jouer un rôle de catalyseur dans la réalisation des programmes de développement nationiaux, des aspirations de l’Agenda 2063 et des objectifs de développement de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

A cette occasion, les participants ont noté que si le programme de numérisation est exploité de manière intelligente et intégrée, il sera une opportunité essentielle et la plus grande pour l’Afrique de conduire les changements fondamentaux au 21ème siècle.

La situation actuelle des sous-secteurs de la communication et des TIC en Afrique est encore confrontée à de nombreux défis, en dépit des gains importants dans le paysage africain des médias, des télécommunications, des services TIC et des services postaux, a-t-on appris.

Prenant la parole, le Commissaire de l’UA pour les infrastructures et l’énergie, M. Amani Abou-Zeid, a réitéré l’importance des technologies de la communication et de l’information pour le développement de l’Afrique. (XINHUA/ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *