CONGO/RELIGION: L’ANNEXE DE DIATA DEVIENT LA 149EME PAROISSE DE L’EEC

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – L’annexe de Diata située dans l’arrondissement I Makélékélé de Brazzaville, est devenue depuis le 26 novembre dernier, la 149ème paroisse de l’Eglise Evangélique du Congo (EEC), au terme d’une cérémonie consacrant son changement de statut, sous la direction du président de cette église, le pasteur Edouard Moukala.

«J’érige ce jour l’annexe de Diata en paroisse, devenant ainsi la 149ème paroisse de l’EEC», a déclaré le pasteur Moukala devant un parterre de plus de 5000 fidèles, autorités ecclésiastiques et responsables politico-administratives venus assister à cette cérémonie d’érection.

S’adressant aux responsables et fidèles de cette nouvelle paroisse, le président de l’EEC les a exhortés à travailler conformément aux Saintes Ecritures, à reconnaitre que Jésus Christ est le chef de l’Eglise et personne n’est au-dessus de lui (Col 1 : 17-18), à respecter les lois et textes régissant l’Eglise Evangélique du Congo, au respect de la hiérarchie.

De même, pour un bon fonctionnement de la nouvelle paroisse, il a invité ces derniers à pratiquer l’amour du prochain, à l’entraide entre fidèles (Math16 : 15-18 ; 1Tes 7 : 14-15), au respect mutuel, à bannir les divisions, les querelles intestines, les luttes, le mensonge, à éviter les questions de sorcellerie, et à être de véritables disciples de Jésus Christ à l’image des premiers (Math 28 : 19-20).

Le pasteur Moukala a demandé également aux fidèles et aux ecclésiastiques d’exercer les divers talents que le Seigneur Dieu a mis en tout un chacun pour l’avancement de son oeuvre, tout en leur prescrivant à apprendre la parole de Dieu qui est le fondement de l’EEC.

«L’église doit croître en nombre et non décroître», a-t-il dit, appelant les corps ecclésiastiques à donner l’essentiel de leur vie à l’enseignement de la parole de Dieu, pour une réelle santé spirituelle de l’église. «L’EEC a aujourd’hui un problème de santé spirituelle des fidèles», a-t-il dénoncé, tout en soulignant que cela devrait être corrigé pour donner à l’église sa place.

De son côté, le pasteur Mami de la Faculté Théologique de Brazzaville basée à Mansimou, banlieue sud de la capitale congolaise, a invité, dans sa prédication tirée de l’évangile de Jean 12 : 20-26, les fidèles à consacrer leur temps à apprendre la parole de Dieu et non à s’accrocher à ce qui n’est pas essentiel. «Il faut montrer aux fidèles Jésus Christ et son père et non rechercher les miracles», a-t-il prescrit.
Il a appelé le peuple de Dieu à la connaissance de la parole de Dieu, à la repentance, à la sainteté et à travailler pour le Seigneur et non pour les hommes, car chacun rendra compte un jour.

Au terme de la cérémonie d’érection, le président de l’EEC a procédé à la bénédiction des membres des différentes structures de cette paroisse, tout en remettant au pasteur responsable de Diata, Alphonse Mbani-Ngoulou, une bible, les textes fondamentaux régissant l’EEC et le maillet, symbole de commandement.
L’annexe de Diata, devenue paroisse, a démarré ses activités par une cellule de prières au tour de la période de 1978 à 1987. Elle a été gérée jusqu’à son changement de statut par la paroisse de Mfilou. Elle a eu pour premier pasteur, en 2014-2016, le révérend Patrick Gislain Kolas-Makaya. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *