CONGO/JUSTICE: OKOMBI SALISSA RENVOYE DEVANT LES JUGES

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – Une assignation du greffier en chef du tribunal de grande instance de Brazzaville, rendue publique le 6 novembre dernier dans la ville capitale, a fixé au 30 novembre le renvoi de M. André Okombi Salissa devant les juges, précise une bonne source.

«André Okombi Salissa est poursuivi pour crime d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et détention illégale d’armes et de munitions de guerre», stipule ladite assignation.
Cette accusation est soutenue par le ministère public et l’Etat congolais engagé dans cette affaire par le ministère de la justice, des droits humains, chargé de la promotion des peuples autochtones.

Pour sa défense, M. Okombi Salissa a fait recours au service de quelques avocats, à savoir maîtres Bounkouta Diallo, Ludovic Essou, Alexis-Vincent Gomez, Alphonse Mitoumbi-Ondzibou et Yvon Ibouanga.

Ayant souhaité la tenue de ce procès, ces avocats entendent, selon leur propos, y «démontrer la nullité d’une telle accusation contre leur client».

Ancien membre de la majorité présidentielle, M. Okombi Salissa a occupé des postes ministériels avant d’être en dissension avec sa plate-forme politique et se ranger du côté de l’opposition. Député de Lékana (département des Plateaux), il s’est farouchement opposé à la révision constitutionnelle du 25 octobre 2015.

Candidat à la présidentielle de 2016, et après quelques mois passés dans la clandestinité, M. André Okombi Salissa a été arrêté à le 10 janvier 2017 dans un quartier périphérique de Brazzaville. (ACI)

CONGO/CULTURE: LE SAMEDI DES PETITS LECTEURS, DU JEU A L’INITIATION A LA LECTURE

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – La médiathécaire de la bibliothèque pour enfants de l’Institut Français du Congo (IFC), Mme Victorine Mambou, a déclaré le 25 novembre à Brazzaville, que la séance d’encadrement dénommée «Le samedi des petits lecteurs» est une rencontre organisée en faveur des enfants dans l’objectif de faire du jeu une occasion d’initiation efficace à la lecture.

Mme Mambou a fait cette déclaration lors de la journée portes ouvertes organisée par l’IFC pour s’ouvrir davantage au public.«Le samedi des petits lecteurs» a lieu tous les samedis de 10 heures à midi. Il concerne les enfants âgés de 3 à 8 ans pour la première catégorie et de 9 à 12 ans pour la deuxième.

Activité ludique, il réunit les enfants autour des images expliquées, des mathématiques, des contes, de la morale, de la vidéo et des records du monde, avec pour objectif l’initiation à la lecture sur tous les genres littéraires.

A en croire Mme Mambou, cette activité profite suffisamment aux enfants, car ceux-ci font des prouesses qui ne cessent de marquer leurs parents. «Le temps d’apprentissage à la lecture est le plus beau cadeau qu’un parent puisse offrir à son enfant», a-t-elle fait savoir.

La bibliothèque pour enfants compte plus de 2.000 ouvrages. Elle est aussi animée par Mme Gertrude Olga Boukaka et M. Alexandre Foutou, a-t-on appris. (ACI)

CONGO/SOCIETE: HERMANN KOYO POUR PLUS DE SOUTIEN AUX PERSONNES HANDICAPEES

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – Le président de la Dynamique des associations des personnes handicapées du Congo, M. Hermann Koyo, a plaidé, le 27 novembre à Brazzaville, pour plus de soutien aux projets de l’auto-prise en charge de cette couche de la population congolaise.

M. Koyo a fait ce plaidoyer en prélude à la journée internationale des personnes vivant avec handicap, prévue le 3 décembre prochain sur le thème «Les transformations durables pour une société inclusive».

Selon lui, avec l’adoption récemment d’une loi organique sur le Conseil consultatif des personnes handicapées, des efforts ont été entrepris pour améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables. En outre, il a souligné qu’en termes de formation, de nombreux besoins demeurent insatisfaits.

A titre d’exemple, il a cité le cas de l’institut des sourds et aveugles de Brazzaville qui ne dispose pas suffisamment de matériels didactiques. De même, le président de la dynamique a déploré l’éloignement de cet unique établissement par rapport aux lieux d’habitation de bon nombre d’apprenants. Tous les jours, plusieurs élèves sont obligés de parcourir des kilomètres pour s’y rendre, a-t-il fait remarquer. C’est quasiment le même constat pour le centre national de la réadaptation professionnelle des personnes handicapées, a-t-il poursuivi.

«Pour atteindre une société inclusive, il faut des transformations durables au plan éducatif et de la formation, avec une gratuité des appareils de mobilité (tricycle, canne, …), la prise en charge socio-sanitaire, davantage de participation au sein des instances de prise de décisions (…) », a déclaré M. Koyo.

Faisant de l’inclusion sociale un défi à relever, il a invité les entreprises privées à accepter les personnes handicapées au sein de leurs établissements. Il a exhorté à l’application intégrale de la loi 009/92 du 22 avril 1992, portant statut, protection et promotion des personnes vivant avec handicap. (ACI)

UA-UE/SOMMET: LA COTE D’IVOIRE ABRITE LA 5ème EDITION

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – Le 5eme Sommet Afrique-Union Européenne (UE), s’ouvrira ce 29 novembre à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, en vue de dynamiser le partenariat entre les deux Parties. Continuer la lecture de UA-UE/SOMMET: LA COTE D’IVOIRE ABRITE LA 5ème EDITION

AFRIQUE-TIC : LES MINISTRES AFRICAINS APPELLENT A PRIORISER  LA NUMERISATION

ADDIS-ABEBA, 29 NOV (XINHUA/ACI) – Les ministres africains en charge de la communication, des Technologies de l’Information (TIC) et des services postaux ont recommandé, le 24 novembre à Addis-Abeba, de faire de la numérisation une priorité pour l’Afrique.

Continuer la lecture de AFRIQUE-TIC : LES MINISTRES AFRICAINS APPELLENT A PRIORISER  LA NUMERISATION

AFRIQUE/FOOTBALL : REPORT DU MATCH CONGO-ZIMBABWE, ELIMINATOIRES CAN 2019

BRAZZAVILLE, 29 NOV (ACI) – Le Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé récemment à Rabat au Maroc, de reporter le match Congo-Zimbabwe en septembre 2018, prévu dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. Continuer la lecture de AFRIQUE/FOOTBALL : REPORT DU MATCH CONGO-ZIMBABWE, ELIMINATOIRES CAN 2019

Congo/Recherche Scientifique:UN PLAN DIRECTEUR DE RECHERCHE AGRICOLE POUR REDUIRE LE FOSSE TECHNOLOGIQUE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI)  – Le gouvernement congolais considère le plan directeur de la recherche agricole comme un cadre institutionnel convenable pour mobiliser tous les acteurs du secteur de la recherche et de développement agricole en vue de réduire de manière significative le fossé technologique qui caractérise les systèmes de production pour rendre accessibles aux plus démunis, les denrées alimentaires de bonne qualité, a indiqué, le 27 novembre à Brazzaville, le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation Technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou. Continuer la lecture de Congo/Recherche Scientifique:UN PLAN DIRECTEUR DE RECHERCHE AGRICOLE POUR REDUIRE LE FOSSE TECHNOLOGIQUE

CONGO/FAO: LES DEUX PARTIES VALIDENT L’ACTUALISATION DU PLAN DIRECTEUR DE LA RECHERCHE AGRICOLE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – Le gouvernement du Congo à travers le ministère de la recherche scientifique et l’assistance technique de la FAO a validé, le 27 novembre à Brazzaville, le plan directeur actualisé de la recherche   agricole afin de l’adapter aux priorités du moment et renforcer la contribution de la recherche au service du développement agricole et rural du pays. Continuer la lecture de CONGO/FAO: LES DEUX PARTIES VALIDENT L’ACTUALISATION DU PLAN DIRECTEUR DE LA RECHERCHE AGRICOLE

HORS TEXTE

ALLOCUTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, M. DENIS SASSOU-N’GUESSO, A L’OCCASSION DE LA MISSION DE TRAVAIL DES CHEFS DE TRIBUS LIBYENNES,

LE 26 NOVEMBRE 2017 A BRAZZAVILLE

 Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement ;

Mesdames et messieurs les membres du gouvernement ;

Excellence, mesdames et messieurs les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques ;

Monsieur le Président du Haut Conseil des villes et tribus libyennes ;

Mesdames et messieurs ;

Je voudrais remercier les chefs de tributs libyennes qui ont bien voulu effectuer le déplacement de Brazzaville.

C’est la preuve de leur attachement au retour de la paix dans leur pays et à la confiance qu’ils font à la mission qui nous a été confiée par l’Union Africaine, celle de diriger le comité de Haut niveau sur la Libye.

Qu’il me soit donc permis de souhaiter la bienvenue à nos hôtes en terre congolaise, un pays frère qui les accueille dans la plus grande tradition d’hospitalité africaine.

Au sommet de Brazzaville tenu le 9 septembre 2017, il a été retenu le lancement des échanges entre les Comités de dialogue et la poursuite des pourparlers inter-libyens. Une feuille de route avait été établie à cet effet.

A n’en point douter, nos consultations nous ont davantage convaincu de l’importance des chefs de tribus que vous êtes, en tant qu’autorités morales, dépositaires de la sagesse traditionnelle.

De nos échanges, il nous est apparu la nécessité de votre implication dans le processus de résolution de cette crise.

Vous êtes une partie importante de la société libyenne et vous devez continuer à vous investir dans l’œuvre de retour de la paix.

C’est pourquoi, je me sens heureux de me retrouver avec vous. Je reste optimiste.

Cette rencontre contribuera assurément à nous faire évoluer vers le dialogue inter-libyen tant attendu et tant souhaité par tous.

Je renouvelle ma disponibilité à poursuivre les efforts nécessaires pour la réconciliation nationale en Libye.

Je vous invite à soutenir les initiatives des Nations Unies pour mettre fin aux difficultés éventuelles.

J’encourage les chefs de tribus libyennes à s’inscrire dans la dynamique des conclusions des rencontres de NEW-YORK, des 20 et 21 septembre 2017 sur la Libye.

Enfin, je confirme, une fois de plus, mon soutien aux initiatives impulsées par les libyens eux-mêmes.

Je déclare ouvert la rencontre des chefs des tribus libyennes à Brazzaville.

Vive l’Union Africaine.

Vive la Libye.

Je vous remercie

CONGO/LIBYE : LES TRIBUS LIBYENNES APPELEES A S’IMPLIQUER DANS LA RESOLUTION DE LA CRISE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – Le Président de la République du Congo, président du Comité de Haut niveau de l’Union-Africaine sur la Libye, M. Denis Sassou-N’Guesso, a appelé le 26 novembre à Brazzaville, les chefs de tribus de la Libye, en tant qu’autorités morales dépositaires de la sagesse traditionnelle à s’impliquer dans la résolution de la crise libyenne. Continuer la lecture de CONGO/LIBYE : LES TRIBUS LIBYENNES APPELEES A S’IMPLIQUER DANS LA RESOLUTION DE LA CRISE

CONGO/LIBYE-SECURITE : LADJILI ABDULSALAM BRINI SOLLICITE L’ENVOIE D’UNE FORCE DE MAINTIEN DE LA PAIX EN LIBYE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI)  –  Le Président du Haut Conseil des villes et tribus de la Libye, M. Ladjili Abdulsalam Brini, a sollicité le 26 novembre à Brazzaville, l’aide du Comité de Haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye pour l’envoie d’une force de maintien de paix en Libye afin que ce pays retrouve sa place naturelle. Continuer la lecture de CONGO/LIBYE-SECURITE : LADJILI ABDULSALAM BRINI SOLLICITE L’ENVOIE D’UNE FORCE DE MAINTIEN DE LA PAIX EN LIBYE

AFRIQUE/DROITS HUMAINS : DENIS SASSOU-N’GUESSO POUR UNE ENQUETE SUR LE TRAFIC DES MIGRANTS AFRICAINS EN LIBYE

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso, en sa qualité de Président du Comité de Haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, a exprimé sa volonté de se joindre aux responsables de l’Union Africaine pour qu’une enquête soit menée sur le trafic des migrants africains, vendus comme esclaves en Libye. Continuer la lecture de AFRIQUE/DROITS HUMAINS : DENIS SASSOU-N’GUESSO POUR UNE ENQUETE SUR LE TRAFIC DES MIGRANTS AFRICAINS EN LIBYE

CONGO/POLITIQUE : PIERRE NGOLO APPELLE LES OPERATEURS ECONOMIQUES A S’IMPOSER DANS LA ZONE CEMAC

BRAZZAVILLE, 27 NOV (ACI) – Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a recommandé le 24 novembre à Brazzaville, aux opérateurs économiques congolais de s’imposer dans l’espace CEMAC, afin de donner au Congo la place de leader dans la sous-région.  Continuer la lecture de CONGO/POLITIQUE : PIERRE NGOLO APPELLE LES OPERATEURS ECONOMIQUES A S’IMPOSER DANS LA ZONE CEMAC