BRAZZA–TRANSPORTS:LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE RECOUVREMENT FORCE DE LA PATENTE

BRAZZAVILLE, 06 DEC (ACI) – Le président du Conseil départemental et municipal, maire de Brazzaville, M. Christian Roger Okemba, a procédé le 5 décembre, au lancement de la campagne de recouvrement forcé de la patente pour les transporteurs en commun dans le périmètre de la ville de Brazzaville.

Cette campagne vise à sensibiliser tous les propriétaires de véhicules, qui assurent le transport en commun dans un cadre commercial des personnes et des marchandises, sur les taxes auxquelles ils sont assujettis notamment la patente. Malheureusement, tous les propriétaires n’ayant pas payé leur patente à partir de cette date limite rentre dans les pénalités.

Selon une enquête de la direction de la fiscalité des particuliers à ce jour, seulement 10% de ces transporteurs se sont acquittés de leurs patentes et les 90% autres errent dans la ville sans être inquiétés. Pour ces derniers, une pénalité de 30% de la patente à payer leur est imposée.

Le montant de la patente à payer dépend du poids ou de la catégorie des véhicules répartis comme suit : la catégorie Coaster de 36 places paie 300.000 FCFA et celle de 30 places paie 280.000 FCFA ; tandis que les véhicules de marque Hiace et les taxis payent respectivement 120.000 FCFA et 36.500 FCFA.

Intervenant à cette occasion, le maire a indiqué que la patente étant une fiscalité locale, l’engagement de toutes les parties était de mise à savoir les transporteurs, l’administration fiscale et la police.

«Au regard de ladite campagne en 2016, j’invite toutes les parties impliquées à prouver cette même année leur complicité pour que la campagne soit meilleure, car payer l’impôt est un acte de civisme fiscal auquel les propriétaires de véhicules concernés sont appelés à s’acquitter de leur obligation a-t-il relevé. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *