AFRIQUE/MEDIAS : TENUE A CASABLANCA DE LA TROISIEME ASSEMBLEE GENERALE DE LA FAAPA

CASABLANCA, 15 DEC (ACI) – La troisième assemblée générale de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) s’est ouverte, le 14 décembre à Casablanca au Maroc, pour discuter de plusieurs questions liées au fonctionnement de cette structure, notamment celle liée à l’élection d’un nouveau conseil exécutif.

           Les délégués venus des pays membres de la FAAPA, des experts, des fédérations sœurs telles l’Alliance des Agences Méditerranéennes de Presse (AMAN) et la Fédération des Agences de Presse de l’Asie, examinent jusqu’au 15 décembre, le rapport d’activités de la fédération ; le rapport de la 5ème réunion du Conseil exécutif, tenue à Abidjan en Côte d’Ivoire ; les amendements de certains articles des statuts et du règlement intérieur de la FAAPA, relatifs au conseil exécutif.

Les débats porteront également sur les questions financières, notamment les contributions des pays membres ;  les accords de coopération et conventions de partenariat ; les rapports et propositions issus des différents séminaires de formation ; le fonctionnement du site Web de la FAAPA.

A l’issue de ces assises, il sera procédé à la remise du Grand prix de la FAAPA 2017 pour le meilleur article et la meilleure photo. Le grand prix pour le meilleur article de presse a été remporté par l’Agence Congolaise d’Information (ACI) et celui de la meilleure photo par la Côte d’Ivoire, rappelle-t-on.

En marge de ces assises, il est organisé un séminaire de formation sur «l’intégration des réseaux sociaux dans les stratégies des agences de presse africaines».

La cérémonie d’ouverture de cette assemblée générale a été présidée par le secrétaire général du ministère de la communication, M. Mohamed Ghazali, représentant le ministre de tutelle. Ce dernier a exhorté les agences de presse africaines qui préconisent de nouvelles approches pour assurer, en termes de choix stratégiques et de performance, leur mise à niveau, répondre aux préoccupations professionnelles de leurs ressources humaines, devenir de plus en plus compétitives et accompagner l’évolution rapide des nouvelles technologies et des systèmes d’information.

Conscient du rôle que joue la FAAPA dans le rapprochement et le regroupement des agences de presse de la région, dans l’objectif d’être toujours au service de l’information, M. Ghazali a réitéré l’engagement de son ministère de contribuer à la consolidation de la formation, au partage des expériences et à la mise en place des voies de communication directes entre les décideurs des agences de presse africaines.

LA FAAPA qui regroupe plus d’une trentaine d’agences de presse africaines, a été créée en 2014 à Casablanca. Il est dirigé par Khalil Hachimi Idrissi, qui est également directeur général de l’Agence Marocaine de Presse (MAP). Le siège de la FAAPA est basé au Maroc. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *