AFRIQUE/PRESSE : DES RECOMMANDATIONS POUR LE BON FONCTIONNEMENT DE LA FAAPA

CASABLANCA, 18 DEC (ACI) – La 3ème assemblée générale de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA) s’est achevée, le 15 décembre dernier à Casablanca au Maroc, par une note de satisfaction générale de la part des participants qui ont adopté plusieurs recommandations pour le bon fonctionnement de cette structure et partant des leurs agences respectives.

           Parmi ces recommandations figurent celles portant sur la tenue d’un forum des directeurs de l’information des pays membres de la FAAPA pour un échanges d’expériences ; sur l’organisation des sessions de formation sur la dimension régionale et l’approche de proximité au niveau des agences de presse. Cette formation devra intéresser les correspondants et les desks régionaux, a-t-on appris.

Les participants se sont prononcés également pour des formations spécifiques ; la création des comptes twiter et instagam au profit de la FAAPA pour diversifier ses canaux de diffusion des informations pour une meilleure visibilité de cette structure régionale. Ils ont désigné comme formateur, l’ancien directeur technique de l’agence AIP de la Côte d’Ivoire, Koné Samba pour des formations spécifiques au niveau de la FAAPA.

Les directeurs des agences de presse africaines, membres de la FAAPA, ont également recommandé au bureau exécutif de mener des actions visant à l’ouverture de cette institution vers les organisations internationales telles l’ONU, l’UE, l’UA, FMI, FAO, et bien d’autres pour un développement des partenariats. Les membres de la FAAPA ont été invités également à doubler d’efforts à s’acquitter de leurs contributions, car la survie de la FAAPA en dépend.

Par ailleurs, le président de la FAAPA, M. Khalil Hachimi Idrissi, a annoncé l’édition prochaine d’un annuaire de la FAAPA devant contenir les différents documents et textes régissant le fonctionnement de cette structure.

De même, il a annoncé la tenue en avril prochain, d’une réunion sur les questions des migrations qui agitent les pays africains et ceux du nord, entre la FAAPA et la fédération sœur de l’Asie (AMAN). (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *