CONGO/CHINE : AUGMENTER LA PRODUCTION AGRICOLE INTENSIVE

BRAZZAVILLE, 18 DEC (ACI) – Le directeur  de cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture de l’élevage et  de la pêche, M. Michel Elenga, a lancé le 15 décembre dernier à Brazzaville, trois stages de formation des producteurs agropastoraux en vue d’augmenter la production agricole nationale, avec l’appui de la chine.

           «Le partenariat  agricole interne le Congo et la Chine, à travers le volet formation dans les bassins de production, permettra le transfert de connaissances, en vue de renforcer les capacités techniques et  agropastorales des acteurs incontournables dans la construction du système de production alimentaire du pays»,  a notifié  M. Elenga à l’ouverture des  trois sessions  spécifiques.

«Ces séminaires vont une fois de plus renforcer les  capacités techniques des éleveurs et producteurs agricoles, créer des opportunités de partage et d’échanges d’expériences entre les congolais et les experts chinois de l’académie d’agriculture tropicale de chine».

Pour sa part, le vice-président de l’Académie d’Agriculture Tropicale de Chine (AATC), M. Liu Guodao, a  fait savoir que  de 2004 à 2017, près de 677 formations internationales ont été organisées avec plus de 20.000 stagiaires venus de 100 pays du monde dont dix pays africains pour 38 formations spécialisées  au profit de 912 cadres dans le secteur agricole.

A cette même occasion,  le directeur de l’institut des  ressources génétiques  des cultures tropicales de l’AATC, M. Wang Jiabao, a sollicité l’apport du gouvernement congolais au Centre de Démonstration des Techniques Agricoles de Kombé (CDTA), en vue de vulgariser les techniques agropastorales et participer au développement agricole du pays.

A ce sujet, la conseillère économique et commerciale près l’ambassade de Chine au Congo, Mme Yang, a reconnu que des potentialités dans le domaine agricole sont immenses pour le Congo afin de développer l’agriculture, l’élevage et la pêche, en vue de renverser les tendances dans l’importation des denrées alimentaires, évaluées à plus de 500 milliards de FCFA par année.

Ainsi, 420 producteurs agropastoraux seront formés du 11 au 28 décembre courant, sur les techniques culturales du manioc à Ngo dans les Plateaux, les techniques culturales maraîchères aux nouveaux villages  agricoles de Nkouo et d’Imvouba  dans le Pool et les techniques d’élevage des poules pondeuses en batterie claustration au sol à Kombé dans l’arrondissement 8 Madibou à Brazzaville, a-t-on appris du directeur du CDTA,M. Paul Raphael Ongouala.

Selon les experts internationaux, le Congo qui regorge des potentialités agropastorales halieutiques considérables non exploitées ainsi que des  ressources humaines importantes, pourra s’inspirer des réalisations chinoises en la matière pour le développement  durable du secteur agricole. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *