CONGO/PAIX: LA FORCE PUBLIQUE ET LES FAC OBLIGEES DE SUIVRE LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT

BRAZZAVILLE, 03 JAN (ACI) – Le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso, a prescrit le 31 décembre dernier, à Brazzaville, à la Force publique et aux Forces Armées Congolaises (FAC) l’obligation de suivre les orientations du gouvernement dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de cessez-le-feu de Kinkala, signé le 23 décembre 2017 pour que la paix et la sécurité reviennent dans le département du Pool.Dans son adresse aux éléments de la force publique et des FAC, à l’occasion du réveillon d’armes, M. Sassou-N’Guesso, a dit que cet accord qui s’inscrit dans le cadre du maintien de la paix, a été signé dans cet esprit et «la force publique devra suivre la mise en oeuvre de cet accord dans sa lettre et dans son esprit».

«Au moment où nous parlons du Pool, je voudrais solennellement féliciter la force publique qui a agi avec professionnalisme dans une opération délicate, difficile et je pense que malgré les apparences les objectifs essentiels ont été atteints», s’est-il réjoui.

Selon lui, il reste dans la mise en oeuvre de cet accord, la récupération des armes, le rétablissement de la libre circulation des personnes, des biens et services dans ce département, l’installation des populations qui ont beaucoup souffert, l’installation des populations dans leurs villages respectifs».

Parlant des relations entre les FAC et la population, le chef de l’Etat a félicité la force publique dont les hommes en tenue ont démontré cette relation lors du maintien de l’ordre dans le département du Pool, a-t-il rappelé.

Toutefois, il a dénoncé, le comportement déviant des certains éléments égarés des FAC, qui prenaient en otage les populations lors de cette mission, rendant de plus en plus difficile le travail. Sur ce point, il a affirmé que dans cet exercice difficile la force publique a maintenu la relation avec le peuple et s’est efforcée de le protéger.

«Je puise un peu dans mon passé aussi de combattant sur le terrain, malgré cela, on a observé une bonne tenue des troupes, on n’a pas observé de désordre et il y a eu un comportement digne de la force publique et des relations correctes avec le peuple», s’est-il exprimé, reconnaissant qu’«il n’a pas manqué ici et là quelques indisciplinés».

Affirmant connaitre le milieu, il a adressé ses félicitations à la force publique qui malgré des moments difficiles a fait preuve d’un comportement digne dans l’accomplissement de sa mission et par les relations avec le peuple. (ACI)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *