CONGO/FORCE PUBLIQUE: LA SECURITE DES COMPATRIOTES DEMEURE LA PIERRE ANGULAIRE DE L’ACTION DES FAC

BRAZZAVILLE, 03 JAN (ACI) – Le chef d’Etat-major Général (CEMG) des Forces Armées Congolaises (FAC), coordonnateur du groupe d’anticipation stratégique, le général de division Guy Blanchard Okoï, a déclaré le 31 décembre à Brazzaville, que la sécurité des compatriotes demeure la pierre angulaire de l’action de la Force publique dans le périmètre défini par la loi.

                                               Le CEMG au réveillon d’armes 2017

Cette déclaration a été faite lors du réveillon d’armes 2017 qui est un moment où le CEMG dresse son bilan de l’année écoulée et où le Président de la République, Chef suprême des armées, donne les orientations sur les activités à mener durant la nouvelle année, devant tous les corps de l’armée, la gendarmerie et la police. Un moment solennel où le Chef de l’Etat est en contact direct avec les officiers généraux, officiers, officiers mariniers, sous-officier militaires du rang et hommes d’équipage.

Pour le CEMG, c’est dans ce périmètre défini par la loi que les engagements opérationnels et autres déploiements de la Force publique se sont poursuivi sur les théâtres nationaux et étrangers. Ainsi, a-t-il poursuivi, la sécurité civile a amélioré le maillage territorial avec de nouvelles implantations dans sept départements du pays.

Pour lui, cette sécurité civile a pris toute sa part dans la sécurisation et l’assainissement de la ville capitale par l’organisation de visites de prévention dans certains établissements scolaires, bâtiments d’habitation et installation à forte fréquentation, y compris le recueil et la prise en charge gracieuse de nombreuses personnes présentant des troubles de comportement.

La Force publique, a-t-il indiqué, projette son action dans un bouquet d’axes d’effort toujours noué par la volonté de préservation de la paix, la sécurité et la tranquillité sur toute l’étendue du territoire national. Ce bouquet, a-t-il dit, sera matérialisé par la poursuite résolue de leurs engagements opérationnels dans un esprit de fermeté et d’adaptabilité dans un souci permanent de crédibilité de leurs forces, de la sécurité des personnes, des biens et des institutions.

A cela s’ajoute le soutien des objectifs portés par le gouvernement dans la démarche visant la recherche de la paix dans le département du Pool ; l’approfondissement de l’instruction des hommes, gage de performance et de laqualité de leur rendement ; la poursuite des réforme structurelle et doctrinales pour s’adapter aux menaces actuelles et futures ; la poursuite du travail de maîtrise de la gestion des personnels en général et des personnels isolés en particulier.
Le renforcement des capacités du soutien logistique (soutien de l’homme, à la santé, soutien, à la mobilité, au stationnement, etc) pour toutes les troupes à la caserne, en opération intérieur et extérieur. Conscient de la rareté de ressources leur ingéniosité sera mise à contribution par des initiatives novatrices, a-t-il notifié.
Le respect de leurs engagements internationaux qui prend en compte les différents accords de coopération militaire avec les pays amis et surtout les exigences de la présidence congolaise de la Conférences Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

A cette occasion, le CEMG a rassuré que les opérations de sécurisation de la Force publique dans le département du Pool sont désormais influencées par la dynamique de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités du 23 décembre 2017 à Kinkala.

Nous nous situons dans l’esprit et la lettre de votre message sur l’Etat de la nation du 30 décembre 2017, dans le cadre de la sauvegarde de la paix nationale. La priorité pour la force publique sera de prendre une posture permettant de favoriser l’aboutissement de cette dynamique, de protéger les populations et de faire respecter les prescriptions constitutionnelles sur le port d’armes de guerre et tout acte attentatoire à l’ordre public.

Au cours de cette cérémonie, le CEMG a remis au Président de la République, un tableau d’art symbolisant la construction du Congo, la protection des infrastructures en construction par la force publique, la sécurisation de la population et le lien entre les FAC et le peuple. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *