CEMAC/AGRICULTURE: GREGOIRE BANI NOUVEAU DIRECTEUR GENERAL DU PRASAC

BRAZZAVILLE, 05 JAN (ACI) – Le nouveau directeur général du Pôle Régional de Recherche Appliquée au Développement des Systèmes Agricoles d’Afrique Centrale (PRASAC), le Congolais Grégoire BANI, a été installé récemment dans ses fonctions, à N’Djamena au Tchad, pour un mandat de cinq ans non renouvelable.

                       Prise de fonction de Grégoire Bani au siège du PRASAC à N’Djamena

Ancien directeur général de l’Institut National de Recherche Agricole (IRA), M. Bani a été nommé à ce poste par décision de la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

Cette prise de fonction a été supervisée par le représentant résident de la CEMAC au Tchad, M. Abakar Malla Mourcha, en présence de l’ambassadrice du Congo au Tchad, Mme Célestine Kouakoua, du secrétaire général du ministre de l’agriculture du Tchad, du directeur général de l’Institut tchadien de recherche agricole pour le développement, du président du conseil d’administration du PRASAC, du représentant de la BDEAC, du personnel cadre et le personnel d’appui de la direction générale du PRASAC.

A cette occasion, M. BANI a convié tout le personnel du PRASAC à mettre à contribution leur intelligence pour mieux valoriser les ressources à travers l’appui à l’élaboration et à la mise à disposition des technologies et innovations viables aux plans économique, social et environnemental, pour assurer une production agricole durable en zone CEMAC.

Chercheur et administrateur pendant plusieurs années, il a également travaillé pour les organisations sous régionales, régionales et même internationales de recherche et de développement agricole.

«Notre métier est un apprentissage permanent, plus j’apprends des choses en vue d’approcher le trop plein des connaissances, plus je me rends compte de la profondeur abyssale de mon ignorance. C’est pour vous dire que je vais dès ce jour commencer un nouveau cycle d’apprentissage», a fait savoir M. Bani.

Le PRASAC est une institution spécialisée de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Il renforce les capacités institutionnelles et scientifiques des systèmes nationaux de recherche agricole, en favorisant le partage des savoirs, la promotion et le pilotage de la recherche pour les objectifs de développement.

Depuis l’an 2000, le PRASAC a pour mandat de construire et mettre en oeuvre des projets de recherche prioritaires pour le développement durable dans l’ensemble des pays d’Afrique Centrale.La vision du PRASAC est de contribuer à faire de l’Afrique Centrale une sous-région libérée du spectre de la faim, de l’insécurité alimentaire et de la pauvreté par une recherche agricole adaptée aux Objectifs du Développement Durable.

Le PRASAC vise à faciliter la réalisation des activités de recherche, visant la promotion du développement agricole durable dans les domaines des productions végétales, animales, halieutiques, forestières et environnementales, ainsi que des technologies alimentaires et agro-industrielles dans l’espace CEMAC dont les résultats sont directement utilisables par les acteurs de développement de la sous-région.

Suite à cette nomination, le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, s’est réjoui du fait que la recherche agricole congolaise se trouve honorée, mettant ses compétences au service de la sous-région. De ce fait, il a exhorté les chercheurs congolais à se mettre à la disposition du développement agricole. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *