CONGO/CULTURE : Valoriser le pays à travers des images

BRAZZAVILLE, 10 JAN (ACI) – Le promoteur et administrateur général du Festival d’Images de Brazzaville (FESTIB), M. Claudio Sama Kénégui, a traduit sa volonté de valoriser la culture et le tourisme du Congo à travers des images artistiques et photographiques, afin d’accompagner le gouvernement vers la diversification de l’économie.Nous voulons faire de Brazzaville une plate-forme d’organisation culturelle et touristique de la sous-région et du monde», a révélé M. Sama Kénégui lors du lancement officiel de la première édition du FESTIB, au cours duquel les participants ont, entre autres, suivi des projections photographiques et visité les œuvres d’art.

A cette occasion, il a demandé à la jeunesse congolaise de préserver les biens culturels considérés comme une source de revenus de l’industrie touristique, avant d’ajouter que le Congo regorge d’une multitude de richesses aussi bien dans son histoire que dans ses ressources. «Nous avons perdu notre identité et surtout des repères. Il est temps que nous mettions l’accent sur des valeurs avec lesquelles nos aînés ont grandi pour sauver notre avenir», a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le membre du collectif «Elili» (image), artiste photographe, M. Lebon Chansard Ziavoula, présentant les photos prises dans les quatre coins du pays, a souligné qu’au-delà de la politique, «le Congo a des potentialités culturelles et artistiques à promouvoir».

De son côté, le directeur de ADN Corporation Sarl, M. Auguste Debi Makouete, a édifié les participants sur le rôle du protocole dans le tourisme. Selon lui, le protocole est très important dans l’accueil des étrangers, car il permet l’acquisition des bonnes manières.

En outre, le lancement du FESTIB a donné l’occasion au directeur de cabinet de la grande chancellerie du Congo, M. Jean Bikolo, d’expliquer aux participants les armoiries de la République du Congo. Ce festival sera organisé en mai prochain, a-t-on appris. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *