CONGO/PARTIS: MOBILISATION DES FORCES POUR l’ACCOMPAGNEMENT DES POUVOIRS PUBLICS EN 2018

BRAZZAVILLE, 10 JAN (ACI) –  Le secrétaire général de Force Montante Congolaise (FMC), M. Juste Bernadin Gavet, a annoncé le 9 janvier à  Brazzaville, que pour la FMC, la plus grande action en 2018 consistera en la mobilisation des forces pour accompagner les pouvoir publics dans la mise en œuvre des politiques de développement.

  Membres du bureau de la FMC lors de la restitution de la 7ème réunion du comité central du PCT

Pour l’année 2018, le secrétariat permanent du comité central de la FMC a adopté sa feuille de route, a indiqué M. Gavet lors de la restitution de la 7ème réunion ordinaire du comité central du Parti Congolais du Travail (PCT), tenue le 28, 29 et 30 décembre dernier,  aux membres du comité central de la FMC présents à Brazzaville ainsi qu’aux 10 comités de la ville capitale.

Le pays étant dans une situation de crise, a rappelé M. Gavet, il est important, si et seulement si, le peuple congolais veut sortir de cette crise, que toutes les forces vives de la nation soient mobilisées. «Pour nous, il s’agira de sensibiliser à la fois sur les questions économiques et sur les questions civiques pour faire des jeunes, des véritables citoyens qui participent au développement de la société», a-t-il soutenu.

Au cours de cette restitution, il a été aussi question de faire connaitre la politique définie par le parti en direction de sa jeunesse dans sa feuille de route de 2018 avec une disposition allant dans le sens de la poursuite d’une politique dynamique,  de promotions des jeunes et des femmes. Il s’agit  aussi de l’achèvement du processus d’installation de la Force Montante Congolaise, entendu par-là, la poursuite de la structuration et la restructuration de ces organes intermédiaires et de base.

A cette occasion, le secrétaire général de la FMC a également fait mention de l’adresse du Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, devant le Parlement réuni en congrès le 30 décembre dernier.  «Il est question pour nous de vulgariser ce discours du Chef de l’Etat, mais aussi de donner des orientations allant dans le sens de l’accompagnement de cette volonté affirmée par le Président de la République, ainsi que de lutter effectivement contre les antivaleurs comme il l’a demandé», a renchéri M. Gavet.

Pour lui, il est question de sensibiliser la base du FMC  et de lui donner des orientations pour que cette lutte soit réellement effective en ce qui concerne  leur organisation et au-delà, toute la jeunesse congolaise. (ACI)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *