POINTE-NOIRE/KARATE: FORMATION EN AVRIL DES CADRES TECHNIQUES SUR LA METHODOLOGIE DE L’ENTRAINEMENT SPORTIF

BRAZZAVILLE, 10 JAN (ACI) – La Ligue de karaté de Pointe-Noire compte organiser en avril un séminaire de formation des cadres techniques sur la méthodologie de l’entraînement sportif, en vue de renforcer les capacités techniques des entraîneurs.Cette décision a été prise au cours du conseil inaugural de la Ligue de karaté patronné par le directeur départemental des Sports et de l’éducation physique, M. Joseph Biangou Ndinga. A cet effet, les conseillers départementaux ont examiné et adopté le rapport du championnat national et le programme d’activités 2018.
Au cours de cette année, le conseil prévoit plusieurs challenges pour les karatékas congolais en général et ceux de la ville océane en particulier. En effet, un recensement des ceintures marron et noir est prévu au cours de janvier, afin de reconstituer le fichier des karatékas congolais résidant à Pointe-Noire, suivant l’examen de passage de grade ceinture marron.

Le recensement de passage de grade ceinture noire du 1er au 6e dan interviendra, quant à lui, en février ainsi que les championnats de sous-ligues cadets, juniors et seniors, de même que le stage des arbitres et des coachs.

La Ligue organisera également en juillet l’Open des sponsors (Congomat, Skci, Dojo du Centre,…). Elle abritera aussi en août le match amical entre la sélection de Brazzaville et celle de Pointe-Noire et clôturera les activités par la super coupe. Concernant les catégories des poussins, des pupilles, des benjamins et des minimes, la Ligue va initier en décembre la coupe Papa-Noël.

Par ailleurs, le conseil a mis en place cinq sous-ligues dont les présidents ont été présentés aux conseillers. La sous-ligue de Lumumba est présidée par Mamadou Tamboura ; celle de Mvou-Mvou, par Guy Bayonne ; celle de Loandjili, par Paul Kimbangui ; celle de Mongo Poukou, par Nalla Fataï. Les sous-ligues de Ngoyo et Tié-Tié sont dirigées par Gervais Tsiakaka. Cependant, Bienvenu Mahoungou et Prospérine Koudédé ont été respectivement élus 2ème vice-président de la ligue et trésorière générale en complément du bureau exécutif.

Selon le président de cette ligue, M. Michel Malalou Makanga, Pointe-Noire peut relever le défi, ces karatékas étant pour la bonne marche de la discipline.
De son côté, M. Biangou Ndinga a félicité le bureau exécutif et les conseillers pour leurs bonnes initiatives. «J’ose croire que par la qualité des débats et la franchise qui a régné tout au long des travaux, l’objectif premier est de chercher à rehausser le niveau du karaté dans notre département, sans oublier l’avenir probant de notre discipline», a-t-il indiqué.

Le département de Pointe-Noire a occupé la deuxième place au classement national avec huit médailles dont deux en or, quatre en argent et deux en bronze, a-t-on appris. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *