CONGO/MUSIQUE : Décès de l’artiste musicien Nzongo soul à Paris

BRAZZAVILLE, 12 JAN (ACI) – L’artiste musicien congolais, Faustin Nzongo, alias Nzongo Soul, autrement dit «Wa semo», et inspirateur du rythme «Walla» est décédé le 10 janvier dernier à Paris, en France où il résidait.

 Artiste musicien congolais, Nzongo-Soul

Nzongo Soul a été retrouvé mort à son domicile par un proche qui a alerté la police. Cependant, les raisons de son décès ne sont pas encore connues. Sa dépouille a été prise en charge par les services du centre médico-légal de la ville de Paris.

Cet auteur-compositeur interprète s’est inspiré du rythme «Walla» (rythme du peuple Kongo) pour bâtir les fondements de sa musique. «Wa semo», béni des dieux, s’était destiné à purifier la musique congolaise des vibrations négatives à travers le «Walla», disait le chanteur.

Il s’est fait un nom au niveau international grâce à son duo avec Bernard Lavilliers, un musicien français qu’il rencontre à Brazzaville, avec qui il chante «Noir et Blanc», après le succès de ses premières œuvres discographiques qui épousèrent le feeling de la jeunesse.

Très tôt, il arrive à la musique et exploite à son tour cette fibre familiale exprimée par d’autres parents à l’instar de Théo Blaise Kounkou et de Mamie Claudia. Faustin Nzongo assure aussi le lead vocal dans les mouvements des jeunes pionniers puis dans les chorales scolaires.

Il est compositeur de plusieurs albums dont «Bolingo Somo» (l’amour est étrange), qui le propulse au rang de vedette régionale. Il fonde un groupe professionnel «Walla players» et lance un style musical original, fusion de walla, de rumba congolaise, de soul, de rock et de funk.

D’autres albums, «Mvanéno Nlélé» et «Mamé», produits par le rocker français, une version personnelle de «Noir et blanc», «Walla music», un album dédié à l’ONG «Mémoire du temps»

Il fut professeur d’anglais et dispensait les cours au lycée du Drapeau rouge devenu Chaminade. Né en 1955, Nzongo Soul a été Couronné par le Prix Découvertes RFI en 1984, (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *