CONGO/VŒUX : Isidore Mvouba compte rédorer l’image de l’Assemblée nationale en 2018

BRAZZAVILLE, 12 JAN (ACI) – Le président de l’Assemblée Nationale, M. Isidore Mvouba, a révélé le 11 janvier à Brazzaville, la feuille de route 2018, basée sur les principaux piliers du plan de développement stratégique de l’Assemblée Nationale, afin de redorer l’image de cette institution parlementaire.«La feuille de route 2018 devrait intégrer les principaux piliers de notre plan de développement stratégique avec pour vocation de moderniser notre institution.

Ce plan programmatique qui est conçu sur la base d’un diagnostic, mettant en évidence les faiblesses et les forces de cette institution, va redorer l’image de l’assemblée Nationale qui est vue par le mandant comme une caisse à résonance de l’exécutif», a-t-il dit à l’occasion des échanges de vœux avec les députés.

Ce plan sera basé sur les principaux piliers, entre autres, la gouvernance, le maintien de la paix et de la sécurité, l’instauration d’une culture d’éthique et de bonne conduite du parlementaire, le renforcement et l’amélioration du contrôle des actions gouvernementales et du suivi des applications des textes et lois.

Le renforcement des capacités des parlementaires, l’amélioration de la gestion administrative, financière et comptable de l’administration parlementaire, le développement des technologies d’informations et du numérique ainsi que l’interconnexion avec les médias seront aussi inscrits dans la vision prospective, holistique et cohérente de l’Assemblée Nationale, a ajouté M. Mvouba.

Selon lui, 2018 sera aussi l’année de la poursuite de la coopération interparlementaire engagée avec les parlements français et sénégalais, la mise en place du projet de partenariat avec le Fonds Monétaire Internationale (FMI) afin de susciter des vocations auprès de la jeunesse. S’agissant de la préservation de la biodiversité, 2018 sera l’institutionnalisation et la réglementation de la responsabilité sociétale et environnementale.

Dans la perspective de l’amélioration de la gouvernance de cette institution, M. Mvouba a indiqué que des actions susceptibles de fluidifier l’information au sein de l’Assemblée Nationale en interne comme en externe seront menées.

«Les députés doivent être informés en temps et en heure sur les situations qui concernent la nation et la population qu’ils représentent. Il n’est pas impossible que notre institution lance une démarche législative sur les fausses nouvelles données par les réseaux sociaux qui ne respectent ni les lois, ni les règles déontologiques et la cybercriminalité qui est en train de prendre le dessus sur la vérité et le bon sens», a fait observer le président de l’Assemblée Nationale.

Mais être connecté, c’est aussi «donner de la visibilité à notre action, c’est pourquoi la chaîne parlementaire doit être opérationnelle dans les meilleurs délais», a-t-il souhaité. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *