GABON-MINES : Le pays sera premier producteur mondial de manganèse en 1919

BRAZZAVILLE, 12 JAN (ACI) – «Pour l’année 2018, nous envisageons d’atteindre 6 millions de tonnes de production de manganèse, en vue de faire du Gabon le premier producteur mondial à l’horizon 2019», a annoncé le ministre gabonais des mines, M. Christian Magnagna.Une production record pour la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) en 2017, a-t-il expliqué. Cette performance incite ainsi les autorités gabonaises et les responsables de la COMILOG à nourrir d’autres ambitions.

La filiale gabonaise du groupe français Eramet, spécialisée dans l’exploitation du manganèse, affirme avoir réalisé l’année dernière une production de 4 millions de tonnes, soit une augmentation de 4,5%, par rapport à 2016. Une grande première depuis sa création en 1962, poursuit-il.

La Compagnie Industrielle et la Commerciale des Mines de Huazhou (CICMHZ) et la Nouvelle Gabon Mining, deux autres opérateurs dans le secteur au Gabon, ont réalisé une production d’1 million de tonnes en 2017, soit une production totale annuelle de 5 millions de tonnes de ce minerai beaucoup utilisé en alliage avec le fer pour la fabrication des aciers plus durs

Malgré, cette production, le défi de la gouvernance reste de taille. Il y a en effet quelque 4 ans, le pays a été exclu de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) pour ne s‘être pas conformé aux normes du processus, à moins que des améliorations significatives soient opérées pour réussir le processus de réintégration en cours, a-t-on appris de source sûre. (ACI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *